Etude théorique des premières étapes de l'adsorption de quelques types d'atomes sur des surfaces de silicium

par Philippe Sonnet

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Louise Stauffer.

Soutenue en 2000

à Mulhouse .


  • Résumé

    Nous présentons une étude théorique des premières étapes de l'adsorption de quelques types d'atomes sur des surfaces de silicium dans le cadre de méthodes de calcul semi-empirique ou ab-initio. La plupart de ces études ont été menées en collaboration avec des expérimentateurs. Cette thèse se divise en trois grandes parties : * étude des structures atomique et électronique de l'hydrogénation du siliciure d'erbium bidimensionnel épitaxie sur Si(111). Nous montrons que deux atomes d'hydrogène sont adsorbés par cellule unité élémentaire : le premier sature les liaisons pendantes de la couche terminale du siliciure alors que le second est adsorbé de façon interstitielle dans le plan de l'erbium. * étude de l'adsorption de quelques types d'atomes (Ge, Pb) sur la surface Si(111)7x7. Dans le cas de Ge et de Pb, plusieurs mécanismes d'adsorption possibles sont examinés et nous proposons une interprétation des spectres de photoémission. Nous présentons une revue d'ensemble de l'adsorption de divers atomes (Ge, Pb, Cs, H) et molécules (H 2O, NH 3) sur la surface Si(111)7x7. Ces mécanismes d'adsorption ont des origines différentes qui proviennent, suivant les cas, de la nature ou de l'extension des orbitales, de la taille de l'adsorbat, de la différence d'électronégativité entre l'adsorbat et la surface. * simulation de l'adsorption du carbone sur la surface Si(001) par calculs ab-initio. Une étude systématique de l'incorporation de un à six atomes de carbone en position substitutionnelle sur la surface Si(001) a été réalisée. Dans le but de comprendre le lien entre l'effet du carbone incorporé dans le réseau de silicium et la formation de la reconstruction c(4x4) observée expérimentalement, nous avons étudié la pénétration du carbone de la surface vers les couches subsurfaciques. Les calculs ont mis en évidence une incorporation du carbone en surface sous forme d'hétérodimères Si-C et en subsurface (quatrième couche) sous les rangées de dimères.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (Pagination multiple)
  • Annexes : Bibliogr. [188] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Service Commun de Documentation. Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th 00 SON
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.