Phylogénie moléculaire des rongeurs (Mammalia, Rodenta) : contribution de gènes nucléaires et confrontation avec les données mitochondriales

par Dorothée Huchon

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de François Catzeflis.

Soutenue en 2000

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    L'ordre des rongeurs comprend actuellement 2015 especes reparties dans 25 familles. Cette importante diversite, combinee avec l'evolution convergente de nombreux caracteres, a toujours limite les etudes morphologiques qui ont tente de resoudre les relations de parente au sein des rongeurs. Les sequences moleculaires representent une alternative prometteuse pour resoudre la phylogenie de ces rongeurs. Toutefois, les premieres etudes moleculaires, basees sur de nombreux genes mais seulement quelques especes, ont indique que le cochon d'inde n'est pas un rongeur. Afin d'eclaircir leur phylogenie, nous avons sequence les trois genes nucleaires vwf, irbp et a2ab (3700 paires de bases au total) pour un echantillonnage taxonomique representatif de la diversite familiale des rongeurs (16 familles au minimum pour chaque gene). Les donnees obtenues ont ete etudiees avec un echantillonnage taxonomique representatif de la diversite des autres placentaires. Les resultats obtenus soutiennent la monophylie des rongeurs, ainsi que leur association avec les lagomorphes (le concept de glires). Les 28 familles de rongeurs se repartissent dans sept lignees bien definies : les anomaluromorpha, les castoridae, les ctenohystrica (ctenodactylidae + hystricognathi), les geomyoidea, les gliridae, les myodonta, et les sciuroidea. Les sequences mitochondriales ont ete etudiees afin d'etablir l'origine de leur incongruence phylogenetique vis-a-vis des genes nucleaires. Les resultats obtenus suggerent que le soutien des genes mitochondriaux en faveur de la paraphylie des rongeurs soit le resultat d'artefacts. Les donnees moleculaires ont enfin ete utilisees pour dater l'origine des rongeurs. Les resultats obtenus sont en accord avec les estimations paleontologiques. Ils situent la radiation des rongeurs au debut du paleocene, juste apres la limite cretace-tertiaire. La divergence entre glires et les autres ordres de placentaires aurait eu lieu au cretace superieur.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [313] p

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2000.MON-199
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2000MON20199
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.