Identification des autorécepteurs de la vasopressine dans les noyaux supraoptiques de l'hypothalamus de rat

par Amandine Hurbin

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de FRANCOISE MOOS.

Soutenue en 2000

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les neurones magnocellulaires vasopressinergiques de l'hypothalamus liberent la vasopressine dans la circulation sanguine a partir de leurs terminaisons dans la neurohypophyse. Le neuropeptide est egalement libere a partir du soma et des dendrites, se lie a des autorecepteurs specifiques et induit une augmentation de la concentration intracellulaire de calcium en activant les voies de la phospholipase c et de l'adenylyl cyclase. Il module ainsi l'activite electrique des neurones magnocellulaires a vasopressine. Les etudes pharmacologiques suggerent que ces neurones possedent des recepteurs de type v 1 a et v 2. Par rt-pcr et hybridation in situ, nous avons identifie et visualise les arnm des recepteurs de la vasopressine transcrits dans les neurones magnocellulaires. Nous avons demontre l'expression des genes codant pour les recepteurs v 1 a et v 1 b (couples a la phospholipase c), la proteine vacm-1 (vasopressin-activated calcium-mobilising receptor, independant de la voie des inositols phosphates) et le recepteur mixte angiotensine ii/vasopressine (a 1 1/avp, couple a l'adenylyl cyclase). Le gene du recepteur v 2 n'etant pas exprime, les recepteurs vacm-1 et a 1 1/avp pourraient produire les reponses de type v 2. Ainsi, les neurones magnocellulaires vasopressinergiques possedent quatre recepteurs differents de la vasopressine, qui activent au moins deux voies de transduction. L'activite des neurones a vasopressine etant principalement controlee par les informations afferentes liees a la regulation de l'osmolarite plasmatique, nous avons etudie, par hybridation in situ semi-quantitative, l'influence de variations de la balance hydrique sur l'expression du recepteur v 1 a. Nos resultats montrent que le niveau des arnm de ce recepteur est module par la balance hydrique et, en particulier, diminue tres fortement dans les neurones magnocellulaires des rats en surcharge hydrique, indiquant un lien possible entre l'activite des cellules et l'expression des autorecepteurs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 154 f
  • Annexes : Bibliogr.: f. 136-154

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2000.MON-75
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.