Impact de la libéralisation des échanges sur l'économie tunisienne : une évaluation quantitative

par Mohamed Abdelbasset Chemingui

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Marie Boisson.

Soutenue en 2000

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    Il est convenu que la tunisie et l'union europeenne entament a partir de l'an 2000 les negociations concernant la liberalisation de leurs echanges agricoles et de services, dans le cadre de l'accord de partenariat signe en 1995 limite jusqu'a maintenant aux seuls produits industriels. L'ancrage politique de la tunisie en europe lui donne l'occasion de se departir de sa politique economique jusqu'alors poursuivie, qui visait principalement la substitution aux importations. Cette politique s'avere couteuse a la nation, car elle conduit a une mauvaise allocation des ressources. La question est alors de savoir comment reformer l'economie tunisienne a moindre couts, et d'observer dans quelle mesure les politiques d'accompagnement pourraient faciliter la transition vers une economie plus dynamique. Aussi bien la theorie moderne que la theorie neoclassique du commerce international, montrent combien les effets de la liberalisation des echanges sont positifs alors que ceux de l'integration regionale sont ambigus. Lorsque prevalent de nombreuses distorsions, la seule theorie du commerce international ne suffit pas, et il convient d'utiliser des outils numeriques pour tenter d'evaluer les consequences des politiques evoquees. Les modeles d'equilibre general calculables (egc) sont generalement employes a cet effet. Ainsi et a l'aide de differentes versions de modele egc, cette recherche examine l'impact de plusieurs scenario prospectifs de l'economie tunisienne a l'horizon 2010. Il en ressort qu'en absence de politiques d'accompagnement appropriees, la tunisie aurait peu interet a reduire sa protection exterieure. L'economie tunisienne continuerait alors a faire preuve d'un faible dynamisme, mais le bien etre des menages serait relativement preserve. En revanche, l'exploitation des economies d'echelle et la reduction du pouvoir de marche que disposent les entreprises dans certaines activites, peut pour certains secteurs, augmenter significativement les gains lies a la liberalisation alors que pour d'autres secteurs, elle contribue a reduire les couts de transition d'une economie protegee a une economie concurrentielle. Par ailleurs, si l'accord d'association s'accompagne d'externalites positives comme l'amelioration de la productivite des facteurs de production ou l'accroissement du flux d'investissements direct etrangers comme l'ont montre nos resultats, les gains pou


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 312 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD MON.2000-52
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LTH 2000 CHE
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.