Effets de la fragmentation de l'habitat sur les peuplements d'oiseaux forestiers tropicaux : le cas de la mise en eau du barrage de Petit Saut (Guyane franc̨aise)

par Olivier Claessens

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Christian Érard.

Le jury était composé de Jean-Marie Betsch, Bernard Frochot, Jean-Pierre Gasc.

Les rapporteurs étaient Jacques Lauga, Jean-Marc Thiollay.


  • Résumé

    La structure et la composition des peuplements d'oiseaux ont été étudiées sur la retenue du barrage de petit saut pendant et après la mise en eau, de 1993 à 1996. Une zone témoin de 35 ha sur terre ferme, une ile de 28 ha et 14 ilots de 0,3 à 12 ha ont été étudies. Des relevés standardisés par captures et par points d'écoute et un inventaire complet de l'avifaune ont été réalisés. 342 espèces reparties en 22 guildes ont été recensées. Le peuplement de terre ferme est caractérise par une grande richesse et diversité, des densités globale et spécifiques faibles, une répartition irrégulière des espèces liée a l'hétérogénéité du milieu ou à une compétition interspécifique. Les ilots sont caractérises par une densité globale forte, une composition spécifique et en guildes différente, une diminution de la richesse, de la diversité et de l'abondance, des densités spécifiques fortes et fluctuantes, un taux de renouvellement et une proportion d'espèces non-résidentes élevés. Des extinctions ont eu lieu sur la grande ile dès son isolement. Les facteurs de régulation et de divergence des peuplements insulaires sont étudies. Une restriction des tailles de territoires, un relâchement de la territorialité, une désorganisation des rondes plurispécifiques ont été observes. La richesse, l'abondance, la densité du peuplement, le taux d'extinction et la proportion d'espèces résidentes sont lies a la surface plus qu'à la distance d'isolement. La qualité du milieu, un effet fondation, les relations mutualistes et la prédation expliquent la composition des peuplements insulaires. Le régime alimentaire, l'habitat, la strate exploitée, la taille corporelle et la socialité des espèces influent sur leur sensibilité à la fragmentation du milieu. 5 guildes sont peu sensibles, au moins 7 sont défavorisées. Les résultats sont discutés dans le cadre de la biogéographie insulaire et sur le plan de la conservation. L'intérêt et les limites des points d'écoute en forêt tropicale sont soulignes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (348 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 283-304

Où se trouve cette thèse ?