Les produits forestiers non ligneux alimentaires de l'Afrique Centrale sur les marchés français et belges : situation actuelle et perspectives

par Honoré Tabuna

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Bernard Roussel.

Le président du jury était Yves Monnier.

Le jury était composé de Porter P. Lowry.

Les rapporteurs étaient François d' Hauteville, Jean-Paul Lescure.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En France et en Belgique, existe depuis les années 60 le commerce des produits forestiers non ligneux (pfnl) alimentaires de l’Afrique centrale qui n'a cessé d'évoluer depuis 1982. Nous avons étudié son évolution et son devenir. Nous avons identifié 63 pfnl alimentaires dont 18 sont issus de la flore spontanée, 29 sont cultives et 16 sont des produits transformes appartenant aussi bien au règne animal que végétal. En France, 70% d'entre eux sont destinés aux épiceries fréquentées principalement par les ressortissants d’Afrique centrale et 30% au marché de produits biologiques, généralement français, belges et autres européens. Le premier débouche est le plus ancien et génère un chiffre d'affaires de 73 730 000 ff en France et 2 952 895 ff en Belgique. On y distingue quatre produits émergents : le kwanga ou bâton de manioc (manihot esculenta), le saka saka ou feuilles de manioc (manihot esculenta), le safou (dacryodes edulis), fruit très apprécié en Afrique centrale et du fumbua (gnetum spp. ), un légume-feuille spontané très apprécié. Emergents ou pas tous les produits commercialises peuvent être divises en deux types : les pfnl alimentaires exotiques et les pfnl alimentaires ethniques constitues de pfnl alimentaires ethniques authentiques et les pfnl alimentaires ethniques standards. En dépit de nouvelles lois européennes de l'immigration, ce commerce peut continuer à se développer en raison de la croissance de la demande des aliments ethniques, les aliments biologiques et les aliments sante en France, en Belgique et en Europe. Dans cette perspective, les produits ethniques authentiques vont continuer a être destines aux ressortissants de l’Afrique centrale tandis que les pfnl alimentaires exotiques et les pfnl alimentaires standards pourront être destines aux autochtones et aux autres immigres par le biais des supermarchés et de la restauration hors foyer. Leur succès et leur pérennité dans ce nouveau circuit de distribution passeront par : la mise en place d'une politique de communication efficace sur les lieux de vente et sur les produits, la mise au point des produits conformes aux exigences sanitaires européennes, la professionnalisation de l'exportation en Afrique centrale et la recherche sans cesse de l'équilibre entre les marches, le développement local et la conservation des espèces exploitées


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (226 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 268 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2000 -- 06
  • Bibliothèque : Musée de l'homme. Bibliothèque spécialisée.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : M 1593
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2017-007122

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2000MNHN0006
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.