Contribution à l'étude des propriétés de transport électronique : résistivité électrique et pouvoir thermoélectrique absolu d'alliage liquides à base de métaux divalents (Ag-Zn, Ag-Cd, Bi-Zn)

par Hassan Chaaba

Thèse de doctorat en Physique et physicochimie de la matière et des matériaux

Sous la direction de Jean-Georges Gasser.

Soutenue en 2000

à Metz .


  • Résumé

    Nous nous sommes proposés d'apporter une contribution à l'étude des propriétés de transport électronique d'alliages métalliques liquides binaires à base de métaux divalents : Ag-Zn, Ag-Cd, Bi-Zn. Il s'agit d'un ensemble de mesures originales sur des alliages difficiles à mesurer en raison de la faible température d'ébullition des divalents (le point d'ébullition pour le cadmium est de 760°C et celle du zinc est de 906°C) et de la température de fusion élevée de l'argent (906°C). Nous avons présenté de nouvelles mesures de la résistivité électrique et du pouvoir thermoélectrique absolu de l'argent, du zinc, du cadmium, du bismuth liquide ainsi que de leurs alliages liquides (Ag-Zn, Ag-Cd, Bi-Zn) en fonction de la température. Les mesures de résistivité électrique des alliages Ag-Zn et Ag-Cd ont été effectuées au moyen d'une manipulation automatisée avec deux variantes de cellules étanches en silice fondue. Malgré les très nombreuses difficultés expérimentales rencontrées, ces mesures nous ont permis d'apporter un grand nombre de résultats originaux. Notre travail ont porté, dans un premier temps, sur l'étude du zinc et du cadmium liquide à très haute températures, nous a permis d'observer le comportement surprenant du PTA, qui augmente à basse température puis diminue à plus haute température. Ces résultats expérimentaux originaux sont interprétés dans le cadre du formalisme de Ziman étendu à la matrice (t). Ce formalisme a été considérablement amélioré ces dernières années grâce à la prise en compte d'un terme de dépendance en énergie dans l'expression du pouvoir thermoélectrique. Différents potentiels ont été construits basés sur la théorie de la fonctionnelle de la densité (DFT) qui prend en compte les effets d'échanges et de corrélations entre électrons. Nous avons effectué une analyse critique sur les métaux purs par différentes méthodes de construction des potentiels de muffin-tin. Ceux ci font intervenir la construction du potentiel atomique suivant l'approche de Ratti, en incluant dans les deux cas la corrélation de Robinson. Dans le cas du bismuth, nous avons introduit une détermination autocohérente de l'énergie de Fermi en ajustant le potentiel de muffin-tin zéro sur le fond de la bande de conduction. De manière globale, nous avons réussi à mesurer et à expliquer de manière satisfaisante les propriétés de transport électronique jusqu'ici mal comprises : des métaux présentant une bande d dans la bande de conduction, des semi-métaux ou la bande s et p sont separes, ainsi que de leurs alliages

  • Titre traduit

    Contribution to the study of the transport electronic properties : resistivity and absolute thermopower of liquid alloys mettalic (Ag-Zn, Ag-Cd, Bi-Zn)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (212 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.