Contribution à l'étude des propriétés de transport électronique d'alliages semiconducteurs liquides (Cd-Te, Zn-Te)

par Ali Ben Moussa

Thèse de doctorat en Physique et physicochimie de la matière et des matériaux

Sous la direction de Jean-Georges Gasser.

Soutenue en 2000

à Metz .

  • Titre traduit

    Contribution to the study of the electronic transport properties of liquid semiconductors alloys (Cd-Te, Zn-Te)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous nous sommes proposés d'apporter une contribution à l'étude des propriétés de transport électronique d'alliages semiconducteurs liquides (Cd-Te, Zn-Te). Nous avons présenté de nouvelles mesures de la résistivité électrique (ρ) et du pouvoir thermoélectrique absolu (S) du tellure, du cadmium, du zinc liquide ainsi que de leurs alliages liquides (CdxTe1-x et ZnxTe1-x) en fonction de la température. Nous avons mis au point un nouveau dispositif et une nouvelle cellule en silice qui nous a permis d'effectuer des mesures jusqu'à 1350 degrés Celcius. Nos travaux ont porté, dans un premier temps, sur l'étude du tellure liquide qui présente une dépendance en température de ses propriétés électroniques inhabituelle. L'etude du cadmium et du zinc liquide à très hautes températures, nous a permis d'observer le comportement surprenant du PTA, qui augmenté à basse température puis diminué à plus haute température. Pour interpréter les résultats expérimentaux, nous avons utilisé une méthode ab initio du calcul de la résistivité [ρ(E)] et du PTA [S(E)] en fonction de l'énergie. Différents potentiels ont été construits basés sur la théorie de la fonctionnelle de la densite (DFT) qui prend en compte les effets d'échanges et de corrélations entre électrons. Nous nous sommes ensuite intéressés à l'étude des alliages Cd-Te et Zn-Te liquides. En phase solide, les alliages etudiés sont des semiconducteurs. Il était intéressant d'examiner si la semiconductibilité persiste à l'état liquide et de considérer la variation de la largeur de la bande interdite (gap). Pour interpréter nos résultats expérimentaux, nous avons introduit le modèle récent d'Enderby et Barnes basé sur les formules de Kubo-Greenwood. D'un point de vue qualitatif et quantitatif, l'accord entre la théorie et nos résultats expérimentaux nous a permis de mettre en évidence le caractère semiconducteur de ces alliages liquides proche de la composition équiatomique et ce bien au-delà de leurs points de fusion respectifs

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (127-[26] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.