L'immigration en Moselle (1870-1940) : l'exemple des italiens

par Marie-Louise Antenucci

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Alfred Wahl.

Soutenue en 2000

à Metz .


  • Résumé

    Entre 1870 et 1940, la Moselle connaît deux administrations : l'une allemande et impériale, l'autre française et républicaine. Les Italiens sont étudiés dans ces deux contextes. Ils sont un peu plus de 600 en 1881. Ils se retrouvent à près de 30 000 en 1936. Entre ces deux dates, la communauté italienne de Moselle s'impose comme la nation étrangère la plus importante du département. Entre 1870 et 1918, la Moselle est allemande. C'est entre 1895 et 1905 que les grandes vagues d'Italiens arrivent. Les sujets cisalpins sont dans les vallées minières du fer : Orne, Fensch, Moselle. L'immigration est alors essentiellement économique. Des missionnaires italiens, laïcs ou religieux multiplient les comptes-rendus à leur sujet. En 1911, les Italiens de Moselle sont bien plus nombreux que leurs homologues résidant en Meurthe-et-Moselle. Mais, la grande guerre est une rupture. Une majorité écrasante choisit le retour au pays, contraint et forcé. Après 1918, la Moselle est française. Les industries du département ont besoin de bras. Les Italiens reviennent. France et Italie signent des accords économiques pour favoriser leur installation. En 1921, les Italiens sont 15000 en Moselle. En 1936, ils sont 28000. L'immigration italienne est économique en grande majorité. Mais, la péninsule se réveille aux sons de la dictature fasciste. L'antifascisme s'exile en Moselle, du côté de Thionville et de la vallée de la Fensch. Il noue des contacts avec les associations installées à Paris. Le fascisme suit de près, avec pour base le Consulat de Metz. L'entre-deux-guerres est le cadre de luttes politiques. Mais, beaucoup d'Italiens ont fondé leur famille en Moselle. Leurs enfants sont nés en France. Il faut alors commencer à parler d'intégration par les naturalisations, l'école, les mariages. La communauté italienne de Moselle change. La guerre est une nouvelle rupture, à la fois dans les familles et dans le département. Les Italiens suivent les routes de l'exode, comme toutes les autres populations de Moselle.

  • Titre traduit

    Immigration in Moselle (1870-1940) : the example of italian community


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Ed. Serpenoise à Metz

Parcours d'Italie en Moselle : histoire des immigrations italiennes, 1870-1940


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (576 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 425-457. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque du Saulcy.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Ed. Serpenoise à Metz

Informations

  • Sous le titre : Parcours d'Italie en Moselle : histoire des immigrations italiennes, 1870-1940
  • Détails : 1 vol. (270 p.)
  • ISBN : 2-87692-615-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 251-260. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.