La responsabilité au travail

par Céline Mounier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Yves Lichtenberger.

Soutenue en 2000

à l'Université de Marne-la-Vallée .

  • Titre traduit

    Responsability at work


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons observe les conditions et les effets de la mise en oeuvre du management de la qualite dans des ateliers de fabrication chimique ; nous avons etudie les consequences de la mise en place d'accords de classification dans des usines fabriquant des pare-chocs et des planches de bord. Notre hypothese de depart est qu'une nouvelle conscience professionnelle emerge. Elle repose sur la prise de responsabilite des salaries - en l'occurrence, des ouvriers de fabrication - dans leur situation de travail. Il s'agit d'une responsabilite entrepreneuriale, autrefois seule confiee au chef d'entreprise. Le divorce qui a longtemps prevalu entre le but du travail salarie - le salaire - et l'objet de ce travail devient relatif. Dans la premiere partie, nous rendons compte des debats theoriques autour de la responsabilite individuelle et nous etablissons une histoire sociale de la responsabilite en entreprise. Cela nous permet d'une part, de rendre compte de decalages entre responsabilite dans cet espace social et responsabilite dans la societe civile, d'autre part, de comprendre le probleme de la responsabilite au travail comme un projet institutionnel. Dans la seconde, nous nous interessonsau theme du devenir de l'entreprise par celui du rapport au travail des operateurs. Nous avons fait ressortir quatre niveaux de responsabilite au travail : 1. La responsabilite civile. 2. La responsabilite morale subjective - elle correspond a une appropriation des contraintes. 3. L'initiative - une personne tord le cours du monde. 4. La responsabilite reflexive - une personne anticipe sur des responsabilites qu'elle pourrait se voir confiees. Les deux derniers etaient relativement marginaux en comparaison avec le developpement de la responsabilite morale subjective. Toutefois, l'espoir de certains operateurs etait qu'ils puissent developper davantage leurs capacites d'action. En tous cas, nous avons mis en valeur trois regles qui s'institutionnalisent dans une nouvelle conception des relations de travail : 1. Rien ne peut etre impose qui ne puisse etre compris et donc reapproprie. 2. Toute participation se manifeste par le soutien et la creation de l'autonomie professionnelle. 3. La responsabilite reflexive provient de la reconnaissance que des personnes peuvent, si besoin est, s'immiscer dans l'action d'autrui

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (369 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 355-364 (185 réf.). Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 2000 MOU 0083
  • Bibliothèque : Ecole des Ponts ParisTech (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne). Bibliothèques de recherche.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.