Germanophilie et germanophobie : le retour de la question sudète dans les relations germano-tchèques de la Révolution de Velours à la déclaration de 1997

par Gilles Mastalski

Thèse de doctorat en Relations internationales

Sous la direction de Michel Korinman.

Soutenue en 2000

à l'Université de Marne-la-Vallée .

  • Titre traduit

    Germanophilia and Germanophobia : the reccurence of the Sudeten German Question in Czech-German Relations from the "Velvet Revolution" to the Declaration of 1997


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les allemands des sudetes occupaient depuis plusieurs siecles certaines regions de l'actuelle republique tcheque. Ils en ont ete expulses, apres avoir ete expropries, de 1945 a 1947. Cette decision, prise a la conference de potsdam, a ete appliquee en tchecoslovaquie par le president benes. La question sudete, a l'origine des accords de munich et donc du demembrement, puis de l'occupation du pays, semblait definitivement reglee. Par la suite, les 2,5 millions de sudetes expulses, regroupes majoritairement, en r. F. A. , au sein de la sudetendeutsche landsmannschaft, n'ont cesse de revendiquer, entre autres, leur << droit au retour >>. Neanmoins, la division de l'europe, apres 1945, occulta leurs revendications. Toutefois, la chute du communisme a l'est crea un contexte nouveau, qui favorisa le retour de << problemes restes sans solution >> herites de la seconde guerre mondiale. En tchecoslovaquie, les excuses du president havel au sujet de l'expulsion des allemands des sudetes furent le point de depart d'un debat qui s'est prolonge jusqu'a aujourd'hui, les << germanophiles >> s'opposant aux << germanophobes >>. L'influence, par ailleurs, de la sudetendeutsche landsmannschaft en r. F. A. Empecha le reglement definitif du contentieux germano-tcheque relatif a la question sudete lors du traite de 1992. Il fallut en effet attendre l'adoption de la declaration de 1997, pour que les deux pays reconnaissent leurs torts reciproques apres avoir traverse une periode de tension. Ainsi, le retour de la question sudete, depuis 1989, a pose le probleme du role que l'allemagne unifiee entendait jouer en europe, en particulier vis-a-vis de ses voisins de l'est. Mais il a aussi mis en lumiere, cote tcheque, les difficultes et les contradictions d'une petite nation a la recherche de son identite apres plusieurs decennies de regime communiste

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (435 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 411-431 (347 réf.). Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 2000 MAS 0073
  • Bibliothèque : Centre d'études slaves. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Ms 486
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.