William Godwin : 1756-1836 : des Lumières à l'anarchisme

par Alain Thévenet

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de François Guery.

Soutenue en 2000

à Lyon 3 .


  • Résumé

    William Godwin publie en 1793 la première édition de "An Enquiry Concerning Political Justice" considéré comme la première espression philosophique de l'anarchisme politique. Il s'appuie sur l'utilitarisme anglais et la philosophie des Lumières. Enthousiasmé par la Révolution française, il s'oppose au jacobinisme et à l'idée même de révolution dans laquelle il voit une contrainte hostile au libre développement de la raison. Les institutions politiques ne doivent pas s'opposer, par une influence "positive", à cette seule possibilité d'amélioration graduelle et irréversible. Si ces positions radicales se nuancent au fil des années d'une importance grandissante accordée aux émotions et aux sentiments, Godwin demeure cependant ferme dans sa condamnation de la domination du gouvernement. Cette condamnation l'amène naturellement à rejeter fondamentalement le châtiment infligé par un système judiciaire et la répartition inégale de la propriété qui favorise le maintien de fausse valeurs sociales et privé ceux qui en sont démunis de la possibilité de s'exercer à la recherche de la vérité. Après une biographie de Godwin et une analyse de ses principales oeuvres, ce travail s'attache à situer la pensée de l'auteur parmi les courants de la philosophie politique. On trouve chez cet auteur un fil conducteur qu'on rencontrera plus tard, et jusqu'à aujourd'hui, chez les principaux penseurs de l'anarchisme. On pose l'hypothèse que l'anarchisme est une théorie politique cohérente qui propose une alternative à la philosophie de l'Etat, ou tout au moins est susceptible de lui poser des questions pertinentes. Le 2ème volume est composé d'une traduction originale des principaux passages de l'"Enquiry", ainsi que de plusieurs extraits d'oeuvres ultérieures de Godwin jusque là négligées, mais qui représentent un approfondissement important de la pensée de l'auteur dans sa réflexion sur la place de la liberté et dans sa critique des fondements de la religion.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (369,296 f.).
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.353-368. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GF 03200
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.