Le processus de conception de nouveaux produits dans l'industrie biotechnologique : le cas de Ciba-Geigy

par Marie-Alice Quezada Ruibal

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Daniel Dufourt.

Soutenue en 2000

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La thèse se propose de contribuer à la compréhension des processus par lesquels de nouveaux produits sont conçus par la firme, en prenant comme étude de cas les activités biotechnologiques du groupe suisse Ciba-Geigy. Elle montre d'abord l'influence déterminante du contexte historique et des spécificités du développement industriel suisse sur les stratégies et sur les structures d'organisation du groupe. L'analyse de sa politique économique et financière permet d'identifier la source de financement de ses activités novatrices. En mettant l'accent sur les modalités d'acquisition des savoirs et des savoir-faire, ainsi que sur les droits de protection intellectuelle, ce travail permet de mieux comprendre comment la firme capte les nouvelles connaissances scientifiques et techniques, et les utilise à des fins productrices. L'approche systémique permet de faire ressortir les interactions entre le processus d'acquisition de connaissances et compétences, d'une part, et le processus de conception d'artefacts dans le domaine pharmaceutique et la production pour l'agriculture, d'autre part. Les changements organisationnels liés à ces processus sont également pris en considération. Cette approche permet également d'examiner la conception de produits hautement complexes et qui nécessitent des compétences très diverses. Les firmes comme Ciba-Geigy ont déjà tiré parti de ces nouveaux outils dans la pratique de ses activités productrices, cependant dans le champ conceptuel la réflexion sur la complexité ne fait que s'amorcer. En conclusion, la thèse conduit à une meilleure compréhension des stratégies d'innovation des grandes entreprises du secteur bio-industriel et à un renouvellement de la théorie de la firme basé sur sa nature systémique et multidimensionnelle.


  • Résumé

    The thesis aims at contributing to the comprehension of the process by which new products are designed by the firm, taking the biotechnology activities of the Swiss group Ciba-Geigy as a case study. It starts presenting the determinant influence of the historical context and the specificities of the Swiss industrial development on the strategies and organizational structures of the group. The analysis of its financial and economic policy makes possible the identification of the financing sources of innovation. In focusing on the modalities of acquisition of technical knowledge and know-how, as well as on intellectual property rights, this research permits to better understand the ways and means of how the firm acquires new technical and organizational knowledge and how they are used for production purposes. The systemic approach followed highlights the interactions between the process of acquisition of knowledge and competences, and the process of conception of artifacts in the pharmaceutical industry and the production for agriculture. The organizational changes linked to them are also considered. Through this approach, the design of highly complex products requiring a variety of capabilities is also examined. Firms as Ciba-Geigy have already profited from this new tool. However, at the conceptual level the reflection on complexity lays behind the praxis. Finally, the thesis leads to a better understanding of the innovation strategies applied by the biotechnology companies and to a renewal of the theory of the firm, based on its multidimensional and systemic nature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 461 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 433-450

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.