Le langage juridique italien

par Elisa Rossi Danelzik

Thèse de doctorat en Langues romanes

Sous la direction de Anne Machet.

Soutenue en 2000

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La thèse propose une analyse essentiellement linguistique et stylistique à partir d'un corpus constitué de textes rédigés par le législateur, le juge et le professionnel du droit de façon à présenter en situation les spécificités de chaque catégorie de textes : textes législatifs, textes juridictionnels et contrats. Une partie du corpus est fournie en annexe. L'analyse prend en compte pour chaque catégorie de textes à la fois le texte et la situation de communication, illustrant les raisons qui justifient les choix linguistiques et stylistiques des juristes lors de la rédaction de tout acte juridique. La comparaison avec les autres langages spé́cialisés permet d'affirmer que le langage juridique a ses propres spécificités qui le distinguent des autres langages spécialisés. Cette recherche montre comment le message juridique a toujours plusieurs destinataires. Le souci du citoyen en tant que titulaire du droit à comprendre les messages qui lui sont adressés n'est pas prioritaire pour le juriste. C'est le droit et ses exigences qui priment. Toutefois cette façon d'appréhender le réel n'est peut-être qu'en survie : le droit à la compréhension des citoyens ainsi que le recours de plus en plus important aux nouvelles technologies amènent à une simplification de ce langage, ce dont témoignent les récentes réformes engagées en Italie.


  • Résumé

    The Italian legal language is almosty completely disregardes by Italian linguistis, despite the fact that for centuries it has been the subject of much criticism. This thesis offers an essentially linguistic and stylistic analysis based on a corpus of texts drawn up by the legislative body, judges and members of the legal profession. In this way, it aims to present the specific aspects of each category of text - legislative texts, jurisdictional texts and contracts - in their situation. A part of the corpus is provided in the annex, thereby giving the reader a "global" view of the documents. The analysis thus takes into account both the prose and the communication situation for each category of text, illustrating the reasons behind the linguistic and stylistic choice made by jurists when drafting legal documents. Comparison with other specialized languages enables one to affirme the language of the law has distinctive features that set it clearly apart from other jargons. This research shows that legal messages are always directed at several levels of readership. Concern for the citizens and their right to understand the message being addressed to them is not a priority for legal writers. The saying "ignorance of the law is no excuse" appears to be neglected. It is the law and its needs that prevail above all. However, this "juridical" manner of perceiving reality is bound to dye out : the right of citizens to understand the law as well as the increasingly simplification, as is borne out by the recent reforms being carried out in Italy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (346 f., non paginé)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 324-342. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.