La forteresse vide : une histoire des hautes terres du Massif central entre déprise humaine et emprise symbolique (XIXe-XXe siècles)

par Pierre Cornu

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Luc Mayaud.

Soutenue en 2000

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La déprise humaine qui touche les hautes terres du Massif central entre le milieu du XIXe et la fin du XXe siècle est un phénomène plus complexe qu'il n'y paraît, et au sujet duquel il reste beaucoup à apprendre. Pour ce faire, il convient de s'attacher à un point d'observation trop rarement employé dans l'étude des flux migratoires : les "restants". Par l'approche démographique (menée à partir d'un corpus de quinze cantons échantillons répartis dans l'ensemble du Massif central), on réalise l'hétérogénéité interne du phénomène et les forces contradictoires qui le composent, en même temps qu'une convergence certaine sous l'effet d'une logique dépressionnaire, créatrice de vide. Par l'approche narrative, la déprise humaine se révèle riche d'enseignements sur les mécanismes économiques et sociaux qui accompagnent l'évolution des rapports au sol : logique d'abandon, mais aussi résistance, conduite par les communautés d'habitants ou les élites locales. Par l'approche analytique enfin, on comprend les enjeux psychologiques et symboliques de la mutation du rapport au sol : le vécu individuel de cette histoire trouve des résonances intéressantes avec l'évolution du regard de la nation toute entière sur la situation des hautes terres du centre de son territoire. Par l'étude des discours littéraires régionalistes, on voit naître et se développer, dans un travail de deuil de la "terre qui meurt", la construction symbolique d'un Massif central conservatoire de la mémoire et du lien au sol : forteresse vide, et pourtant pleine de toutes les représentations forgées au cours de ce siècle et demi de mutations

  • Titre traduit

    The empty fortress : depopulation and symbolic hold in the Hautes Terres du Massif central


  • Résumé

    The depopulation of the Hautes Terres du Massif central, between the middle of the XIXth and the end of the XXth century is a more complicated question than it seems to be at first sight, about which there is still much to learn. In this purpose, it can prove useful to study the comportment of the remaining inhabitants, rather than the well-know migrants. First, the demographic approach, conducted on the basis of 15 "cantons", chosen in the whole space of the Massif central, allows to see the intern heterogeneity of the phenomenon and the contradictory forces that conduct it, but also its increasing convergence, leading to the development of human emptiness at the end of the XXth century. The narrative approach reveals the richness of the phenomenon, in the imbrication of economic and social mechanisms that comes with the evolution of the relationship between men and their land. Then can be discovered a logic of withdrawal, but also forms of resistance, conducted by the rural communities or their economic, political and religious leaders. At last, the analytic approach helps to understand the psychological and symbolic sense of this long-lasting desertion : the comparison, side by side, of the ways individuals and the whole nation live it, reveals interesting similitude. By the study of regionalist literature, can be seen, in the mourning of ancient France, the emergence and the crystallisation of an ideology of the keeping of memory and roots, making of the Hautes terres du Massif central a high fortress, nearly empty of men but full of myths.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (865, 189 p.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 151-184

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 26583
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Bibliothèque de l'IUT.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 159.9 BET
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 1916
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MMc 125
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.