Statut de l'objet et médiation picturale dans le travail avec des enfants psychotiques

par Jean-Pierre Royol

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Bernard Chouvier.

Soutenue en 2000

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Chez tout patient psychotique persistent des zones de personnalité névrotique susceptibles de former une relation d'objet. La médiation picturale permet de réintégrer le vécu dans une forme artistique et donc de réorganiser les sensations en instaurant une forme d'accommodation sujet/objet. Cette hypothèse est mise à l'épreuve de la réalité à travers une expérience clinique consistant en la mise en place d'un atelier de médiation picturale recevant des enfants psychotiques, une analyse des oeuvres picturales d'un créateur Gabriel Guez Ricord. La médiation picturale convoque à une véritable expérience de l'objet dans la mesure où ce dernier défusionne d'avec le sujet. C'est la mise à distance de l'objet présenté puis re-présenté sur le support, qui va permettre le déploiement d'une relation dans le contexte transfero-contretransférentiel de la psychothérapie. Si la relation d'objet peut se développer c'est aussi que ce type de médiation permet d'affronter, mieux armé, la violence de l'objet psychotique, puisque c'est la violence même de ces représentations archaïques qui se trouve contenue après avoir été évoquée grâce à la texture particulière de la matière utilisée.


  • Résumé

    For any psychotic patient, a few elements of the neurotic personality remain inside them like an object. The picture-mediation allows them to reinstate the actual experience through an artistic domain and consequently to reorganize their feelings by creating a relationship between an object and themselves as a subject. This assomption is checked on reality through a clinical experiment carried out through a picture-mediation workshop welcoming psychotic children as well as an analysis of work by the artist Gabriel Guez Ricord. The picture-mediation allows areal experiment on the object in so far as the latter separates from the subject. It il actually by keeping the object at a distance and then by showing it to them a number of times that building a relation in transference and counter-transference is possible in psychotherapy. If the object/subject relation can develop through such a type of mediation and enables us to face the violence of the psychotic object in better conditions, the violence or those archaic representations finds itself too after repressed after evocation with the peculiar texture of the material which is used.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.
  • Notes : Thèse non reproduite car non corrigée
  • Annexes : Bibliogr. f. 425-445. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.