La vie musicale à Lyon au XIXe siècle

par Marc Zajtmann

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Janine Cizeron.

Soutenue en 2000

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Le XIXe siècle est, en France, l'une des périodes les plus fécondes sur le plan artistique[. . . ]. Lyon, ville carrefour, est au XIXe siècle le théâtre d'une vie artistique intense mais souvent méconnue. Par le dépouillement systématique des périodiques de l'époque, cet ouvrage tente de reconstituer cette activité musicale, d'en explorer les diverses facettes, lyrique, symphonique et instrumentale. Le paysage musical y est dépeint de façon détáillée. On peut ainsi suivre pas à pas l'évolution du goût des lyonnais à travers l'étude des différents programmes de concerts et du répertoire joué, notamment à l'opéra. Cette photo grossissante de cent ans de musique offre une perspective dynamique de l'ensemble du siècle. La vie de l'opéra y est amplement développée. Ses succès, ses échecs, ses vedettes, son répertoire, sont largement évoqués. Les domaines symphoniques et chambristes sont, pour leur part, explorés à travers l'étude des différentes sociétés qui se sont succédées pour donner finalement naissance au conservatoire. Une partie importante est consacrée aux grands pianistes et violonistes en visite à Lyon. Si certains, comme Liszt, sont encore célèbres aujourd'hui, d'autres sont tombés dans l'oubli. Aini cette étude se penche-t-elle également sur tous ces artistes alors illustres tels Thalberg, Anton Rubinstein, Ernst ou Sarasate qui, en faisant trembler démotion le public lyonnais, ont indéniablement contribué à forger son goût artistique.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In France, the nineteenth century was one of the most inventive periods from the artistic point of view. Indeed, Paris illuminated the musical life of Europe and was therefore the inevitable destination for the musicians of that time. However, the radiance of the capital largely obscured the musical life of the provincial towns. As a crossroads town, Lyons was the stage of an intense but often ignored artistic life during the nineteenth century. By a methodical analysis of the periodical publications of that time, this work attempts to recreate that musical activity and explores its various lyric, symphonic and instrumental aspects. The musical landscape is described in detail. Thus one can follow step by step the evolution of the taste of the inhabitants of Lyons through the study of various concert programs and repertory played, especially at the Opera. This "enlarged picture" of one hundred years of music thus offers a dynamic view of the whole century. The life of the Opera is fully developped. Its successes, its failures, its stars and its repertory are extensively reviewed. Symphonic and chamber music have also been explored through the various societies which followed one another and finally gave rise to the conservatory. An important role has been given to the great pianists and violonists who visited Lyons. Some, like Liszt, are still famous today; others have fallen into oblivion. The investigation also takes an interest in all those artists who were then famous, such as Thalberg, Anton Rubinstein, Ernst or Sarasate. By enthralling the public of Lyons, they undeniably conduced to mold its artistic taste

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (669 f.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 615-628

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.