Traitement des informations ordinale et phonologique chez l'enfant apprenti lecteur

par Patricia Biancheri

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Annie Magnan.

Soutenue en 2000

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La perspective de cette etude s'inscrit dans une approche cognitive de l'apprenti lecteur. Les processus de traitement de l'information ordinale concernent la facon dont l'enfant apprehende les regles d'ordre etablies sur le materiel linguistique. La gestion de l'ordre de succession des lettres, elements constitutifs des mots, constitue, en effet, l'une des grandes difficultes rencontrees par l'enfant dans les tout debuts de l'apprentissage de la lecture. Parallelement, notre travail consiste a etudier la competence des apprentis lecteurs dans le traitement de l'information phonologique lors de la mise en place d'une strategie de lecture alphabetique. On suppose, par ailleurs, qu'en debut d'acquisition, le role joue par les unites syllabiques dans la mise en correspondance graphophonologique s'avere determinant. Dans ce sens, nous faisons l'hypothese que les jeunes lecteurs francais utilisent un traitement syllabique, en debut d'apprentissage, dans la reconnaissance des mots ecrits et que la syllabe consonne/voyelle peut etre consideree comme une unite privilegiee de recodage phonologique. La structure cv est presentee comme une structure pouvant etre a l'origine d'une lecture paranalogie. C'est une conception mettant en jeu des unites larges, superieures au phoneme qui permettent d'apprehender dans des mots nouveaux des configurations orthophonologiques deja connues. Les formes orales pregnantes telles que la syllabe consonne/voyelle se retrouvent ainsi en tant qu'unites saillantes pour l'utilisation d'analogies entre l'oral et l'ecrit. Les processus d'utilisation des analogies sont decrits comme occupant une place essentielle en debut d'apprentissage. Les enfants mettraient en place, de facon precoce, des strategies pour inferer progressivement les regles regissant la lecture. Une lecture analogique serait possible avant que l'apprenti lecteur n'ait largement developpe ses capacites de lecture alphabetique necessitant les correspondances graphemes-phonemes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 287 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 314 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GF 02066
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.