La politique micromonétaire

par Thibault Dubouchet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Pierre Allegret et de Jean-François Goux.

Soutenue en 2000

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La politique micromonétaire repose sur une appréhension de l'économie qui, compte tenu des enseignements de l'expérience, met au coeur de sa réflexion l'instabilité bancaro-finanière, laquelle découle de la rationalité limitée et de la dépendance mutuelle des acteurs économiques. L'objectif final de la politique micromonétaire est de contenir cette instabilité. Ainsi, la politique micromonétaire dispose de trois grands instruments agissant à la fois aux niveaux préventif et curatif, qui sont les mécanismes d'assurance, la réglementatiion prudentielle quantitative, et la réglementation prudentielle incitative, et dont la complémentarité engendre une certaine efficacité dans la maîtrise des éléments déstabilisants de notre système bancaire et financier. La politique micromonétaire fait jouer en priorité les dispositifs préventifs et incitatifs, et, en dernier ressort, curatifs de manière à limiter le plus possible le coût des interventions. De la sorte, le prêteur en dernier ressort et l'assurance des dépôts n'interviennent qu'en dernière instance (niveau curatif de sécurité), c'est-à-dire une fois le recours aux autres instruments épuisé (niveaux préventif et incitatif).


  • Résumé

    TThe micromonetary policy supports by a economy's conception which, because of experience's lessons, puts on the reflection's centre the instability of banking and financial system. This instability results from limited rationality and interdependances. The micromonetary policy's final objective is to contain that instability. The micromonetary policy consists of three instruments which act on preventive and discretionary levels and which are insurance's mechanisms, quantitative prudential regulation (which is mainly composed of solvency ratios) and incitative prudential regulation. The complementary aspect of these instruments generates efficiency in order to contain instability. The micromonetary policy uses in the first place preventive instruments and, in the last place, discretion in the order to limit interventions' costs. Consequently, lender of last resort and deposit insurance act in the last resort, after the intervention of the others instruments.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (467 f.]
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 435-456

Où se trouve cette thèse ?