Les empreintes genetiques : principes, applications a l'odontologie medico-legale

par Jean-Claude Bensoussan

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Daniel Malicier.

Soutenue en 2000

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les empreintes génétiques constituent le relevé des caractéristiques génétiques qui permettent de reconnaître un individu. Les techniques liées aux empreintes génétiques sont utilisées dans les sciences médico-légales à des fins d'identification grâce à un principe essentiel propre à chaque être humain : l'unicité biologique. Chaque cellule somatique humaine (non reproductrice) possède un noyau contenant 23 paires de chromosomes qui déterminent le génome (à l'exception des globules rouges qui sont anucléés). Le génome humain est formé d'une molécule d'ADN linéaire, possédant 2 brins complémentaires et des propriétés physico-chimiques fondamentales. A partir de celles-ci, les techniques de biologie moléculaire se sont développées permettant ainsi l'étude du génotypage de l'ADN. Dans un certain nombre de cas, les dents constituent les seuls éléments pouvant être utilisés à des fins d'identification. Notre travail tend à démontrer qu'à partir de la pulpe dentaire et de la récupération de l'ADN contenue en son sein, on peut, par le biais des empreintes génétiques, y trouver une application scientifique. Nous avons, à cet effet, réalisé et testé : 4 techniques d'extraction de l'ADN, 2 techniques de biologie moléculaire (la méthode de Southern et la PCR). Celles-ci ont été appliquées à un matériel dentaire de 80 dents et un échantillonnage sanguin prélevés sur 34 sujets. L'analyse significative des résultats nous a permis de comparer ces techniques et de révéler ainsi l'intérêt à utiliser la pulpe dentaire, au même titre que d'autres organes ou tissus humains. Enfin, les problèmes éthiques et juridiques posés par l'utilisation des empreintes génétiques ont été également envisagés, eu égard les progrès constants et spectaculaires que l'on peut en attendre dans un proche avenir. La connaissance totale du génome humain avec ses applications à la thérapie génique, la réalisation d'empreintes génétiques encore plus performantes doivent susciter notre vigilance.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Faculté d'Odontologie. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH3-LYON-2000-01-A
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 525
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.