Paléoenvironnements de la marge occidentale de la Téthys au crétacé inférieur : apports taxonomiques et taphonomiques de gisements espagnols

par Bernard Gomez

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Georges Barale et de Carles Martín-Closas.

Soutenue en 2000

à Lyon 1 .

Le président du jury était Georges Barale.

Le jury était composé de Carles Martín-Closas.


  • Résumé

    Une étude taxonomique et taphonomique est consacrée aux Gymnospermes de trois localités du Crétacé inférieur du nord-est de l'Espagne : Montsec (calcaires lithographiques, Berriasien-Barrémien, Pyrénées), Un̂a (Fm La Huérguina, Barrémien supérieur, Chaîne Ibérique Sud-occidentale) et Rubielos de Mora (Fm Escucha, Albien inférieur-moyen, Chaîne Ibérique Orientale). Dix espèces ont été décrites dont neuf sont nouvelles. Pour le Montsec une révision taxonomique est proposée. Uña renferme une association paucispécifique (Frenelopsis ugnaensis sp. Nov. , Classostrobus ugnaensis sp. Nov. Et Glenrosa falcatum sp. Nov. ) contrastant avec la diversité de Las Hoyas, un équivalent latéral de faciès. Rubielos de Mora présente une grande variété végétale : Frenelopsis turolensis sp. Nov. , Classostrobus turolensis sp. Nov. , Turolia escuchaensis gen. Nov. Et sp. Nov. , Nehvizdya penalveri sp. Nov. , Pseudotorellia hispanica sp. Nov. Et Mirovia gothanii sp. Nov. D'après les analyses sédimentologiques et taphonomiques, ces taphoflores appartenaient à des habitats variant de zones côtières saumâtres à des plaines deltai͏̈ques intracontinentales dulçaquicoles. Les restes allochtones de Frenelopsis rubiesensis poussaient à une distance relativement courte des bords de l'étang côtier oligohalin de La Pedrera (El Montsec). Les Cheirolépidiacées allochtones des dépôts deltai͏̈ques et de la plaine d'inondation de Uña provenaient principalement de la plaine deltai͏̈que supérieure du lac de Uña-Las Hoyas. Les végétaux fossiles de Rubielos de Mora furent majoritairement issus de la plaine deltai͏̈que inférieure et s'accumulèrent dans des marais côtiers saumâtres. Les multiples adaptations de ces végétaux étaient associées à des stress écologiques. Leur xénomorphisme s'accorde avec un contexte climatique comprenant une saison chaude aride ou semi-aride. Cependant, les contraintes édaphiques ont également dû entrer en jeu par fluctuation de la nappe phréatique (Uña) ou de la salinité (Rubielos de Mora).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (218 p., non paginé [58] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 189-206

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00 LYO1 0037
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.