Trifolium pratense (Leguminosae) : caractérisation d'écotypes prairiaux à l'aide de marqueurs morphométriques, enzymatiques et chimiques

par Nathalie Devillers-Denis

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Maurice Jay.

Soutenue en 2000

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Maurice Jay.


  • Résumé

    Les travaux présentés concernant la caractérisation d'écotypes de Trèfle violet, Trifolium pratense (Leguminosae), à l'aide de différents marqueurs : morphométriques, isoenzymatiques et phénoliques. Les populations ont été échantillonnées dans trois petites régions de Bourgogne, sur des prairies naturelles subissant une alternance fauche-pâture et une intervention humaine réduite. Les marqueurs ont été appliqués sur deux niveau d'échantillonnage : -des individus de populations in situ dites réalisées, -des individus issus de graines récoltées dans les prairies naturelles et constituant des population dites potentielles ; ces graines ont été semées et élevées en milieu contrôlé. L'étude morphométrique appliquée aux populations in situ a permis de montrer qu'il existait trois schémas de développement ainsi qu'une différenciation nette pour les trois régions considérées. L'étude des plantes représentant les populations potentielles a permis d'évaluer un potentiel de variabilité morphométrique supérieur à celui dans les populations réalisées. L'utilisation des marqueurs enzymatiques a permis de mettre en évidence le haut degré de polymorphisme de ces populations et une petite différenciation génétique tant pour les populations réalisées que potentielles. Les populations dites réalisées présentent, dans leur ensemble, un déficit d' hétérozygotes. Ce constat est surtout imputable à une population : VE. Les travaux basés sur les marqueurs phénoliques ont montré que les populations réalisées avaient développé des différenciations métaboliques significatives pour chacune des trois régions. L'étude comparée des populations potentielles a révélé que les marqueurs chimiques discriminant étaient cohérents avec ceux des populations réalisées. Des conclusions à caractère évolutif ont également pu être émises


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (186 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 128-140

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.