Étude expérimentale et numérique de l'hyperélasticité avec prise en compte de la compressibilité : identification paramétrique inverse, application aux élastomères compacts : polychloroprène, mélanges à base de caoutchouc naturel

par Cécile Moreau

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Gérard Rio.

Soutenue en 2000

à Lorient , en partenariat avec Laboratoire Génie mécanique et matériaux (Lorient) (laboratoire) .

  • Titre traduit

    Experimental study of the hyperelasticity of slightly compressible materials : identification of materials parameters by inverse methods. Application to compact elastomers : chloroprene, material gum rubbers


  • Résumé

    La cadre général de ce travail est d'apporter des éléments complémentaires à l'étude expérimentale et numérique de l'hyperélasticité des élastomères compacts avec prise en compte de la compressibilité. L'objectif est de corréler des résultats expérimentaux avec la simulation numérique dans le domaine des grandes déformations. Les développements s'appuient sur l'utilisation d'une cinématique des grandes transformations en coordonnées matérielles entraînées. Trois axes sont plus particulièrement développés au cours de ce travail : 1) Le développement de nouvelles lois constitutives hyperélastiques avec prise en compte de la commpressibilté du matériau qui permettent la modélisation de la zone de raidissement caractéristique des grandes déformations des élastomères. L'introduction d'une dépendance de la partie volumique à la partie déviatoire des potentiels hyperélastiques est également faite ; 2) La mise au point et le développement d'une procédure d'identification paramétrique fondée sur une analyse inverse avec deux approches de calcul de la matrice de sensibilité paramétrique, par différences finies et de façon analytique directe ; 3) une caractérisation expérimentale d'un polychloroprène ainsi que des essais réalisés sur des mélanges à base de caoutchouc naturel permettant la corrélation entre l'expérimentation et la simulation. Pour ce faire, des dispositifs expérimentaux sont développés ou adaptés aux élastomères : traction, compression avec conditions limites bloquées, traction plane, cisaillement simple et essai oedométrique équivalent à un essai de compression hydrostatique. Des cyclages et relaxations permettent de s'affranchir des effets dissipatifs et d ene conserver que la composante hyperélastique

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 196 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 100 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne-Sud (Lorient). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.