Mutations activatrices du récepteur sensible au calcium : aspects moléculaires, phénotypiques et implications thérapeutiques à travers une large étude collaborative

par Anne Lienhardt-Roussie

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Michel Rigaud.

Soutenue en 2000

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté de médecine et de pharmacie (autre partenaire) .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 160 f

Où se trouve cette thèse ?