Evaluation du potentiel de remobilisation de la charge en métaux lourds de solides pollués en milieu réducteur

par Mélanie Davranche

Thèse de doctorat en Chimie et microbiologie de l'eau

Sous la direction de Hubert Bril et de Jean-Claude Bollinger.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La contamination des sols par les metaux lourds a la suite d'activites industrielles souleve plusieurs problemes quant a la mobilite des micropolluants metalliques. Cette etude s'interesse a l'effet des conditions reductrices sur cette mobilite. Les influences de 5 facteurs ont ete evaluees : la structure solide, la complexite geochimique des solides, le lien metal/solide, la puissance du reducteur, la voie de reduction (chimique ou biochimique). L'etude de ces facteurs a permis de mieux cerner les mecanismes susceptibles d'intervenir sur la mobilite des metaux dans le milieu naturel en milieu reducteur. Le suivi de la solubilisation des metaux provenant de divers types d'echantillons en presence d'agents chimiques ou de bacteries induisant une reduction a montre une liberation des metaux intervenant de facon concomitante a celle du mn et du fe. Ce travail a ete realise sur des solides simples, fe(oh) 3 s, -fe-ooh et mno 2, sur un sol agricole pollue et enfin sur des dechets industriels. Dans le cas d'une adsorption de surface, le cd est le plus solubilise et le pb se readsorbe sur les phases geochimiques non detruites en milieu reducteur ; dans le cas d'une coprecipitation, le pb est le plus libere. Pour les solides industriels, ce n'est plus la nature du lien metal/solide qui regit la liberation des metaux mais le stade d'alteration de ces solides. Toutes ces donnees ont permis l'etablissement d'un modele (base sur l'evolution de la cec) permettant de predire l'evolution de la liberation de metaux sur une gamme de ph en milieu reducteur. Enfin, des experiences ont ete realisees en presence de bacteries pratiquant la dissimilation reductrice. Celles-ci entrainent une solubilisation des metaux, cependant limitee par deux phenomenes. La biomasse generee par la croissance bacterienne se comporte comme un fort adsorbant des metaux, et lorsque les conditions sont tres reductrices et/ou en presence de bacteries sulfato-reductrices, les metaux precipitent sous forme de sulfures.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 207 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SL 35148
  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMF 16204-8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.