Le système catégoriel de sexe : deux catégories socialement et cognitivement asymétriques

par Sabine De Bosscher

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Annick Durand-Delvigne.

Soutenue en 2000

à Lille 3 .


  • Résumé

    Le système catégoriel de sexe est un système à la fois social et cognitif : il régit les relations sociales entre les femmes et les hommes et il influence les traitements de l'information. Ainsi, de nombreux travaux ont montré que, dans ce système, la catégorie hommes et la catégorie femmes n'ont ni la même place ni la même fonction. Le label de sexe est plus saillant et plus accessible dans la perception des cibles femmes, la catégorie des femmes est perçue comme plus homogène que celle des hommes, la catégorie des hommes sert de norme, de prototype, de groupe de référence dans le traitement de la plupart des informations sociales. Cette utilisation asymétrique du label sexuel, cette asymétrie cognitive, semble liée au rapport de pouvoir hiérarchique qui existe entre le groupe des hommes et le groupe des femmes et qui est particulièrement visible dans les sphères publiques (monde du travail, de l'éducation ou politique) et privée. Cinq expériences ont été réalisées dans le cadre de cette thèse. Les résultats ont montré que la catégorisation de sexe est une catégorisation utilisée de manière privilégiée par rapport à d'autres catégorisations (l'âge, la couleur de peau, l'origine ethnique), dans la description d'autrui et celle de soi. En outre, le label de sexe est utilisé de manière précoce par les enfants. La cátegorisation de sexe semble donc être une catégorisation importante pour la structuration des informations sur soi et sur autrui. Les résultats ont également montré que le label de sexe est mentionné plus fréquemment et plus rapidement pour décrire une femme ou en présence d'une femme. Il semble bien que la catégorisation de sexe soit une catégorisation prédominante dans la perception, qu'elle influence les traitements de l'information et que l'existence d'une hiérarchie sociale induise des traitements cognitifs différents


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 442 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 332-348

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2000-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.