Aspects moléculaires de l'intégration du rétrovirus HTLV-1 et de l'expansion clonale de sa cellule hôte

par India Leclercq

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Eric Wattel.

Soutenue en 2000

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'intégration est une étape fondamentale du cycle replicatif des rétrovirus. Si tout le génome cellulaire peut être le siège d'une intégration, des études menées in vitro ont montré que certaines régions semblaient plus souvent concernées que d'autres. Pour aborder cette question in vivo, nous avons séquencé plus de 200 sites d'intégration du virus htlv-1, à partir d'échantillons provenant d'individus infectés. L'étude montre que htlv-1 s'intègre dans les régions riches en a/t, caractérisées par une distribution nucléotidique inhomogène dans le voisinage immédiat du provirus et par une fréquence élevée de longs motifs a/t. Cette composition particulière suggère que l'intégration obéit à des contraintes structurales de l'ADN cellulaire. Ainsi, certains sites correspondent à des séquences intrinséquement courbées alors que d'autres ont une distribution nucléotidique apparemment propice à la fixation de protéines susceptibles d'en modifier la conformation.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Six pour cent des virus s'intégrent dans des régions transcriptionnellement actives de la cellule et pourraient donc modifier l'expression de certains gènes impliqués dans la pathogénie de l'infection. Les relations structure-intégration ont été étudiées in vitro, à l'aide d'intégrases recombinantes, de ltr synthétiques et de cibles oligonucléotidiques ayant des structures différentes en solution. Cette étude montre que les intégrases du vih-1 et de htlv-1 privilégient de manière identique l'intégration dans des molécules d'ADN de structure courbée en solution. Enfin, nous avons évalué l'impact de mutations somatiques de l'extrêmité du ltr 3' sur le rendement de la réaction de transfert de brin. Huit séquences ru5 mutées et isolées d'individus infectés ont servies de substrats pour des réactions d'intégration in vitro. Les résultats montrent que par rapport aux séquences ru5 consensus, certaines mutations étaient associées à un gain ou à une perte significative du rendement d'intégration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (189 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 163-189. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2000-313
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LBPA / THE LEC
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.