L'économie du logiciel

par François Horn

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean Gadrey.

Soutenue en 2000

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'économie du logiciel se singularise par des contrastes et des paradoxes : par exemple, des performances boursières spectaculaires mais aussi une activité parfois matériellement desinteressee (développement des logiciels libres). Elle est confrontee a trois questions critiques : évolution jugée insuffisante de la productivité dans la production des logiciels, manque de fiabilité des logiciels produits, et relative inadaptation aux besoins des utilisateurs. L'économie du logiciel est fondamentalement marquée par la coexistence permanente de quatre mondes de production, qui reposent sur l'existence de conventions différentes, centrées sur un type de produit, et constituant des réponses différenciées aux questions critiques de l'économie du logiciel. Le monde interpersonnel représente les difficultés à concilier productivité et fiabilité élevées dans la production de logiciels sur-mesure. Le monde fordiste des progiciels commerciaux se caractérise par une forte productivité mais une qualité souvent décevante, et ne peut répondre qu'a des besoins standard. Le monde de la création des logiciels libres apporte une certaine originalité et une efficacité indéniable sur certains segments mais des difficultés pour s'étendre. Le monde de la production flexible des logiciels est porteur de potentialités pour concilier productivité et adaptation aux besoins des utilisateurs, mais il a du mal a se développer, surtout dans sa composante la plus prometteuse (la production de logiciels sur mesure a partir de composants standard). Entre ces quatre mondes existent des relations de complémentarité mais également des évolutions dynamiques, identifiées par quatre trajectoires (industrialisation, valorisation, flexibilisation et objectivation). Cette analyse permet d'expliquer la domination actuelle des États-Unis sur l'économie du logiciel (industrialisation rapide), mais aussi les potentialités - et les difficultés de réalisation - d'une extension du champ des logiciels libres.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (570 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 543-563

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50374-2000-23
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50374-2000-24
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (IDHE) 00 HOR
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (IDHE) 00 HOR

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1241-2000-16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.