Reproduction in vitro chez l'homme de la néogenèse des cellules insulino-sécrétantes : recherche d'une source abondante de cellules précurseurs par transdifférenciation acinocanalaire

par Valéry Gmyr

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Jean Lefebvre.

Soutenue en 2000

à Lille 1 .


  • Résumé

    La differentiation in vitro des cellules epitheliales canalaires pancreatiques, considerees comme les cellules souches du pancreas, pourrait etre une nouvelle source importante de cellules pour le traitement du diabete. Afin d'etayer cette hypothese, nous avons isole du pancreas des cellules de phenotype canalaire. Nous avons compare la methode classique d'isolement des cellules canalaires humaines a partir du canal de wirsung, le canal pancreatique principal, soit par culture, soit apres digestion enzymatique avec 2 methodes indirectes : a partir d'ilots humain mis en culture tridimensionnelle en collagene et a partir de culture de tissu exocrine en monocouche. Un nombre limite de cellules canalaires viables a ete obtenu du canal principal. La dissociation des structures kystiques formees a partir des preparations d'ilots cultivees en cqr a permis d'obtenir des cultures de phenotype canalaire. La plus grande quantite de cellules a cependant ete obtenue a partir du tissu exocrine en culture. Considerant la viabilite, l'extrapolation a un pancreas humain entier, cette derniere voie d'obtention permet d'obtenir 1696 52610 6 cellules de phenotype canalaire. Nous avons ensuite montre dans les premiers jours de culture, durant la perte du phenotype exocrine et l'augmentation des marqueurs canalaires, une expression augmentee de la proteine et des arnm de ipf1 (insulin promoter factor 1), respectivement de 3,2 fois et 10,5 fois (n = 5, p<0,001 vs jour 1). Ce facteur de transcription est une proteine homeodomaine qui regule l'ontogenese pancreatique et l'expression de plusieurs genes specifiques des cellules chez l'adulte. Les etudes immunohistochimiques, de proliferation et d'apoptose ont confirme la capacite de transdifferenciation du tissu exocrine. En conclusion, nous pouvons obtenir in vitro, une source abondante de cellules ayant un phenotype epithelial canalaire, considerees comme les cellules souches du pancreas.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (148 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 123-147

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2000-392
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.