Caractérisation moléculaire du cytoplasme G induisant la stérilité mâle chez la betterave (Beta vulgaris)

par Eric Ducos

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Philippe Vernet et de Pascal Touzet.

Soutenue en 2000

à Lille 1 .


  • Résumé

    La betterave (beta vulgaris) est une espece gynodioique c'est-a-dire que des plantes hermaphrodites et des plantes male-steriles (femelles) coexistent dans les populations naturelles. Les etudes precedentes ont montre une grande variabilite des types mitochondriaux au sein de cette espece. Certains de ces mitotypes ont ete fortement correles a la sterilite male. L'analyse genetique de ce phenotype a confirme son origine cytoplasmique pour trois d'entre eux : e, g et h. L'objectif principal de cette these concerne l'identification et la caracterisation de polypeptides mitochondriaux associes au cytoplasme sterilisant g. Nous avons montre la presence de deux polypeptides modifies dans ce cytoplasme compare au type normal, fertile, nv utilise dans cette etude. La sous-unite nad9 possede une extension c-terminale et 5 substitutions potentielles dans sa sequence en acides amines (grande-nad9). La sous-unite cox2 possede un c-terminal tronque (petite-cox2). Ces deux sous-unites appartiennent respectivement aux complexes i et iv de la chaine respiratoire mitochondriale. L'analyse genomique de ces genes a revele qu'un grand nombre d'evenements de recombinaison separaient certainement le cytoplasme fertile (nv) du sterile (g). Grande-nad9 est assemblee dans le complexe i et l'activite de ce dernier ne semble pas affectee dans les tissus vegetatifs. Par contre, l'activite du complexe iv est reduite de moitie et cette deficience semble compensee par la sur-expression de l'oxydase alterne. Enfin, petite-cox2 pourrait modifier la stabilite de son complexe qui n'est pas resolu en electrophorese non denaturante. La specificite au cytoplasme sterilisant g de ces sous-unites modifiees et la deficience de la chaine respiratoire observee constituent des bases solides pour etudier les mecanismes inducteurs de la sterilite male par ce cytoplasme et determiner un avantage selectif potentiel assurant son maintien en milieu naturel.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (103-[59] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 92-103

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2000-252
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.