Rôle de la lactoferrine dans la maturation des cellules T : induction d'un signal de transduction aboutissant à l'expression du CD4 dans les cellules lymphoblastiques T Jurkat : effets comparatifs des lactoferrines humaine et bovine

par Isabelle Duthille-Dhennin

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Joël Mazurier.

Soutenue en 2000

à Lille 1 .


  • Résumé

    La lactoferrine est une glycoproteine secretee dans les liquides de secretion, notamment dans le lait, et liberee dans le plasma par degranulation des neutrophiles. Les principales proprietes biologiques de la lactoferrine concernent les processus inflammatoire et immunitaire. La lactoferrine est, en effet, capable d'accelerer la maturation des cellules t en augmentant l'expression de l'antigene de surface cd4. Afin d'approfondir cet effet de la lactoferrine humaine sur les cellules t, nous avons utilise la lignee humaine lymphoblastique t jurkat. Nous avons ainsi montre que la lactoferrine augmente la densite de surface du cd4 en modulant l'expression du gene de ce marqueur : la synthese des arnm ainsi que l'activite du promoteur du gene du cd4 sont stimulees par la lactoferrine. Le mecanisme d'action aboutissant a cette regulation a ete elucide en etudiant le signal de transduction induit par fixation de la lactoferrine a son recepteur. Nous avons observe que la lactoferrine stimule la phosphorylation de nombreuses proteines cytosoliques, et qu'elle active une seule isoforme de la map kinase ( mitogen-activated protein kinase ). L'utilisation des inhibiteurs genisteine et pd98059 a ensuite permis de correler ces deux evenements a l'expression du cd4.


  • Résumé

    Enfin, en utilisant des cellules jurkat deficientes en proteine lck, les cellules j. Cam1. 6, nous avons demontre que la kinase p56 l c k est necessaire a la regulation du cd4 par la lactoferrine. La derniere partie de nos travaux a consiste a comparer les effets des lactoferrines d'origine humaine et bovine sur certaines cellules du systeme immunitaire. Les deux proteines presentent les memes activites sur la cytotoxicite des cellules nk ( natural killer ) envers des lignees tumorales, et sur la regulation de la densite du cd4 a la surface des cellules jurkat. Par ailleurs, nos resultats indiquent que la proteine bovine regule l'expression du cd4 en stimulant egalement l'activite de la map kinase.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (206 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 147-170. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2000-284
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.