Etude de l'expression de l'acétohydroxyacide synthase (AHAS) au cours du cycle de développement de la chicorée Witloof (Cichorium intybus L. ) et effets de l'apport exogène de valine chez la chicorée et Aradopsis Thaliana

par Delphine Degrande

Thèse de doctorat en Génie enzymatique, bioconversion et microbiologie

Sous la direction de Serge Rambour.

Soutenue en 2000

à Lille 1 .


  • Résumé

    Notre etude a d'abord porte sur l'expression de l'acetohydroxyacide synthase (ahas, ec 4. 1. 3. 18) qui est la premiere enzyme commune a la biosynthese de la valine, la leucine et isoleucine. Cette etude a ete realisee chez la chicoree witloof (cichorium intybus l. ) Au cours de son cycle de developpement, ainsi que pendant le forcage de sa racine tuberisee lors de la production d'endive. Le gene de l'ahas peut etre assimile a un gene de menage car il s'exprime dans la plupart des organes. Cependant son expression est plus importante dans les organes en croissance active et les organes inflorescentiels. La racine tuberisee, quant a elle, ne presente aucune expression. Ainsi, la mise en place de la tuberisation participerait a la diminution de l'expression de l'ahas observee dans la racine au cours du developpement des plantules. Ensuite nous nous sommes interesses aux effets de l'apport exogene de valine, connue pour exercer une retroinhibition allosterique de l'ahas, parallelement chez de jeunes plantules de chicoree et d'arabidopsis thaliana. Il en resulte une inhibition reversible de la croissance. En particulier, la structure histologique de la racine est fortement alteree aussi bien dans la partie basale qu'apicale. L'apparition d'-aminobutyrate non detectable dans les plantes temoin reflete l'inhibition de l'ahas. Celle-ci s'effectue sans modification de l'expression du gene codant pour l'ahas et s'accompagne d'une augmentation de la teneur en acides amines libres. Ceux-ci ne proviennent pas de la surexpression d'enzymes impliquees dans l'assimilation azotee, la nitrate reductase et la glutamine synthetase. Un apport de valine durant quelques jours montre qu'elle est absorbee rapidement et provoque l'inhibition precoce de l'ahas chez les deux especes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (V-97-XVIII f.-[40] f. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 87-95. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2000-240
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2000-241
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.