Contribution à l'étude de la déchirure de films polymères à partir du travail essentiel de rupture et de l'intégrale J

par Laurence Cousin

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Gérard Mesmacque.

Soutenue en 2000

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'étude de la déchirure d'un polymère thermoplastique sous forme de films, intervenant dans la constitution de produits cosmétiques, fait l'objet de ce travail. Dans le but d'obtenir une valeur caractéristique de la rupture, deux approches énergétiques globales de la mécanique de la rupture sont utilisées : le travail essentiel de rupture (t. E. R. ) et l'intégrale j. Des essais de rupture sont menés sur des éprouvettes s. E. N. T. La méthode du t. E. R. Est une méthode à échantillons multiples qui permet l'obtention de la caractéristique recherchée sans qu'on ait besoin de détecter l'amorçage. Pour déterminer celle-ci, les échantillons doivent respecter des conditions dimensionnelles. Nous nous sommes intéressés à ce domaine de validité et avons montré que les conditions préconisées dans la littérature sont trop restrictives. Nous montrons qu'il est possible d'écrire deux équations intrinsèques dont l'une permet d'évaluer le travail essentiel w e. Nous mettons par ailleurs en évidence que celui-ci est indépendant de la largeur des échantillons testés. A l'aide de l'expression proposée par Sumpter et Turner dans le cas d'un matériau élasto-plastique, nous déterminons l'évolution du paramètre j en fonction de l'incrément de propagation de fissure. En supposant la séparabilité de l'énergie, nous montrons que le paramètre j peut être obtenu ici à l'aide d'un facteur eta unique. Cependant, cette caractéristique reste fortement dépendante du type de régression utilisée et donc de la norme que l'on choisit. Les approches globales s'avèrent des outils intéressants pour analyser de manière qualitative les propriétés de rupture des matériaux. Le paramètre j présente l'avantage indéniable d'être accessible à partir d'un seul essai.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153-[38] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 148-153

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 50376-2000-170
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.