Contrôle de courants alternatifs par correcteur résonnant multifréquentiel : application à la commande de systèmes électrotechniques non linéaires

par Marc Wulveryck

Thèse de doctorat en Génie électrique

Sous la direction de Jean-Paul Hautier.

Soutenue en 2000

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le travail presente dans ce memoire est axe sur le controle de courants alternatifs par correcteur resonnant multifrequentiel applique a la commande de systemes electrotechniques non lineaires. Dans la premiere partie de ce travail, le circuit inductif est presente comme modele generalise pour les machines et les dispositifs electriques. Une presentation du convertisseur statique comme organe de reglage est ensuite abordee, pour aboutir sur l'asservissement des courants. Apres une analyse assez fine des contraintes inherentes aux asservissements (bruits, sensibilite, regulation) l'insuffisance relative du correcteur proportionnel integral, qui est une solution classiquement rencontree, est mise en evidence. La deuxieme partie presente, le principe du correcteur resonnant fondamental et les performances que celui ci confere a l'asservissement. Plusieurs structures du correcteur sont proposees, ainsi que des demarches de synthese comme la transposition de frequence et le critere de naslin.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le correcteur resonnant multifrequentiel est ensuite presente. Dans un premier temps, le critere de naslin est applique puis, pour pallier les problemes de discretisation dus a la presence de poles rapides, une autre methode fondee sur le concept de marge de stabilite est proposee. Apres avoir presente une structure du correcteur numerique, des exemples de synthese accompagnes de releves experimentaux sont donnes. La derniere partie de cette etude presente trois realisations pratiques : la compensation de l'effet non lineaire induit par la caracteristique non lineaire d'une bobine, le rejet d'une perturbation de tension distordue et enfin, la realisation d'un filtre actif sans extraction prealable d'harmoniques. Cette partie met en evidence que le correcteur resonnant multifrequentiel est une solution efficace pour le traitement de consignes et de perturbations sinusoidales ou non.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (204 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 151-156

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2000-127
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2000-128
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.