Sommes d'une fonction entière de certains espaces de type L2 à poids

par Bruno Brive

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Anne Duval.

Soutenue en 2000

à Lille 1 .


  • Résumé

    Lorsque deux fonctions entières f et g vérifient l'égalité f(z + 1) f(z) = g(z) pour tout z complexe, on dit que f est la somme de g. Il est connu que toute fonction entière d'ordre donne admet une somme entière (Guichard, 1887) de même ordre (Whittaker, 1935). Nous nous intéressons un peu plus généralement à l'équation fonctionnelle f(z + ) f(z) = g(z) ou est complexe. Si g vérifie une condition de croissance à l'infini de la forme g(z) = o (e s | z | ), peut-on trouver f entière vérifiant de même f(z) = o (e t | z | ), avec des relations précises données sur les valeurs relatives de , , s, t et ? Nous abordons cette question du point de vue de l'analyse fonctionnelle. D'une part nous considérons l'opérateur s f(z) = f(z + ) f(z). D'autre part nous relions les conditions de croissance sur les fonctions à des conditions d'intégrabilité dans une classe d'espaces L2 à poids que nous définissons et notons h(s,). Au cours de l'étude de ces espaces, nous donnons le noyau d'Aronszajn-Bergman d'une classe plus générale d'espaces L2 à poids : celle ou ce dernier ne dépend que du module de la variable. Nous étudions ensuite l'action des opérateurs de translation t f(z) = f(z + ) sur les espaces h(s,). Enfin nous donnons des conditions suffisantes sur les valeurs relatives de , , s, t et pour que S induise un opérateur non-borne, ferme, à domaine dense et surjectif de h(t,) dans h(s,). Pour cela, nous utilisons une méthode d'estimations a priori, c'est-à-dire que nous démontrons l'existence d'une constante c > 0 telle que l'inégalité |g| c |s* g| ait lieu pour toute fonction g du domaine de l'opérateur adjoint s*. L'intérêt des espaces h(s,) est de ramener cette inégalité à une inégalité entre séries, dont les termes dérivent des coefficients de Taylor des fonctions. Nous donnons aussi une application a l'équation f(z + ) af(z) = g(z) avec à complexe.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (73 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 73

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2000-125
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2000-126

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-2000-BRI
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.