Analyse physique par simulations numériques lagrangiennes de couches de mélange à densité variable

par Jean Reinaud

Thèse de doctorat en Dynamique des fluides

Sous la direction de Laurent Joly et de Patrick Chassaing.

Soutenue en 2000

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Ce travail s'intéresse aux effets d'une stratification de densité sur des écoulements cisaillés simples, à nombres de Froude et de Reynolds infinis, en situation isovolume. Nous présentons tout d'abord un certain nombre d'éléments bibliographiques qui se limitent volontairement aux points essentiels, nécessaires à la lecture aisée des résultats présentés dans le corps du mémoire. Nous proposons ensuite une présentation des méthodes numériques lagrangiennes que nous avons utilisées et des choix d'implémentation retenus. Puis, l'analyse des simulations de couches de me��lange bidimensionnelles temporelles à densité variable révèle la présence d'instabilités secondaires de petite échelle. Lesmécanismes physiques responsables de la déstabilisation petite échelle, d'origine barocline, sont alors clairement identifiés par un modèle simplifié de nappe de vorticité soumise à une source barocline et à un champ d'étirement. La même phénoménologie est ensuite restituée dans le cadre plus complexe de couches de mélanges bidimensionnelles à développement spatial. La dernière partie de ce travail montre le potentiel de l'approche numérique retenue pour la simulation d'écoulements tridimensionnels de couches de mélanges planes et de jets circulaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 214 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 183-187

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00INPT025H/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.