Étude de l'interaction atrazine-matière organique avec adsorption sur charbon actif pour la production d'eau potable

par Ricardo Jaime Guerra Sanchez

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre et environnement. Physicochimie des procédés de l'environnement

Sous la direction de Marie-Thérèse Maurette.

Soutenue en 2000

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    L'atrazine est un des produits phytosanitaires qui pose le plus de problèmes à cause de son utilisation massive, de sa remarquable stabilité et de ses possibles effets toxicologiques sur l'environnement. On trouve cet herbicide dans la plupart des eaux naturelles des régions présentant une forte activité agricole. De nombreuses usines de traitement d'eau potable sont incapables ou inadaptées pour l'élimination de cette molécule à la concentration exigée par la norme européenne : 0,1mug/l. Le procédé d'adsorption sur charbon actif est actuellement le seul moyen pratique pour éliminer les pesticides dans l'eau. Cependant, tout particulièrement pour le cas de l'atrazine, l'efficacité de ce procédé reste parfois contestée. Notre travail a consisté à étudier les interactions atrazine - matière organique - charbon actif en essayant d'obtenir les isothermes et les cinétiques d'adsorption sur le charbon actif afin de comprendre l'élimination de cet herbicide en présence de matière organique dissoute dans l'eau. Nous avons utilisé des systèmes d'analyse susceptibles d'être facilement implémentés à la sortie des unités de traitement d'eau. Dans un souci de contrôle en continu, nous avons essayé de mettre en place un suivi par les méthodes de spectrométrie UV couplées à des méthodes immunoenzymatiques et électrochimiques. Nous espérons que ce travail, loin d'être terminé, pourra servir de plate-forme d'étude pour aboutir à un résultat susceptible d'améliorer la gestion des petites et moyennes unités de production d'eau potable.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 214 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 199-214

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00INPT013H/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00 INPT 013H
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.