Effet de l'asphyxie racinaire et de la carence en calcium sur la nutrition hydrique et minérale de la tomate

par Ludovic Lacoste

Thèse de doctorat en Sciences agroressources

Sous la direction de Philippe Morard.

Soutenue en 2000

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Ce travail recouvre un double objectif : d'une part etudier les mecanismes d'absorption du calcium chez la tomate afin d'etablir le role du systeme racinaire dans la nutrition calcique et d'autre part de mieux comprendre les phenomenes lies a l'absorption et a la translocation hydrominerale dans la plante entiere. Pour atteindre ces objectifs deux axes de recherches ont ete privilegies : (i) dissociation de l'activite physiologique de la racine de son role de tissu conducteur entre le milieu exterieur et la partie aerienne par l'application d'une asphyxie racinaire ; (ii) reduction de l'absorption du calcium par le systeme racinaire par l'application d'une carence en calcium. Ces deux methodologies ont ete completees par des experimentations sur des plantes de tomates decapitees au niveau du collet. Le suivi de l'evolution de la consommation des macro-elements par la racine et de leur translocation dans la seve du xyleme a permis d'obtenir des informations tres interessantes sur les differents mecanismes d'absorption. L'asphyxie racinaire provoque une diminution de la consommation hydrique de 20 a 30% au bout de 48 heures et une reduction de 70% du flux de la seve brute apres seulement 6 heures d'experience. Le manque d'oxygene entraine l'arret de l'absorption de l'ensemble des macroelements, a l'exception des nitrates. L'absorption des nitrates se revele etre la moins sensible mais l'apparition reguliere de nitrites dans la solution nutritive et dans la seve xylemique traduirait la mise en place d'un processus d'adaptation des racines aux conditions asphyxiantes : l'oxygene necessaire a la survie des cellules racinaires proviendrait de la reduction des nitrates en nitrites. L'absorption du calcium releve d'un mecanisme actif lorsque la solution nutritive est faiblement concentree (0. 01-0. 25 mm) ou d'un mecanisme passif pour des concentrations plus elevees (0. 25-5 mm). Lorsque le calcium est absent du milieu nutritif, l'exsorption de la seve brute augmente de 33. 5% par rapport a une plante correctement alimentee. Dans ces conditions, la seve xylemique conserve la meme concentration en calcium tant que le systeme racinaire peut mobiliser du calcium qui proviendrait soit du calcium libre apoplasmique, soit du calcium stocke dans les vacuoles sous forme d'oxalate de calcium.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 111 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 98-111

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2000INPT009A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.