Vérification automatique de la position d'un patient pendant les traitements en radiothérapie externe par recalage d'images

par Gisèle Hilt

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Didier Wolf.

Soutenue en 2000

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .

  • Titre traduit

    Automatic verification of patient set-up during treatments in external radiotherapy by image matching


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette étude a été effectuée dans le cadre du contrôle qualité en radiothérapie externe, et porte plus particulièrement sur la vérification automatique de la position d'un patient au début des séances d'irradiation. Les images de traitement ou images portales, obtenues pendant le traitement sont comparées à une image de référence pouvant être une radiographie ou une DRR (radiographie reconstruite à partir des coupes scanner). La position du patient est vérifiée en 3D par la mesure du décalage entre les structures anatomiques dans les images de traitement et de référence. L'obstacle majeur à l'automatisation de cette tâche, est la très mauvaise qualité des images portales. Leur contraste est très faible, les images sont bruitées et les contours sont flous. Notre premier objectif fut donc l'amélioration de la qualité des images portales par filtrage et restauration. Un modèle générique des formes pouvant être visibles à la fois dans les images de traitement et de référence a été introduit comme connaissance a priori pour la segmentation des images de simulation. Une reconnaissance de forme est réalisée à l'aide d'un recalage déformable du modèle. Les formes spécifiques au patient sont le résultat de cette procédure et constitue la connaissance a priori introduite pour la segmentation des images portales. Sachant que la position du patient est proche de la référence, la superposition des structures de référence sur l'image portale, permet à l'aide d'un intervalle simulant les décalages possibles, l'élimination des segments n'appartenant pas aux formes recherchées dans l'image portale. Par ailleurs, les informations sur l'orientation locale des contours et la transition locale des niveaux de gris traduisant le passage de l'os aux tissus mous améliore les résultats. La position du patient est déterminée par un recalage rigide des images segmentées de traitement et de référence. La précision des mesures est inférieure au pixel en translation et inférieure à 1° en rotation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (245 p.)
  • Annexes : Bibliogr. (190 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.