Simulation numerique des echelles infrarouges en turbulence isotrope incompressible

par SEPAND OSSIA

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de MARCEL LESEUR.

Soutenue en 2000

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail est consacre a l'analyse de la dynamique des echelles infrarouges en turbulence isotrope incompressible. Une etude numerique exhaustive est realisee afin de determiner la sensibilite de ces echelles vis-a-vis de la forme du spectre d'energie initial aux petits nombres d'onde. Les simulations des grandes echelles tridimensionnelles, conduites avec le modele de viscosite turbulente spectrale dynamique, mettent en evidence le transfert inverse d'energie en k 4. Ce comportement prend effet lorsque l'indice spectral du spectre infrarouge d'energie est initialement superieur a 4, en accord avec les predictions analytiques et les calculs edqnm. Le spectre infrarouge de pression est toujours proportionnel a k 2 en dimension trois, et decroit sensiblement en fonction du temps. Ce resultat confirme la prediction theorique tiree du modele quasi-normal. En outre, les lois de decroissance de l'energie cinetique et de la variance de pression sont en bon accord avec les predictions des modeles de fermeture en deux points. D'autre part, les simulations numeriques bidimensionnelles (avec une viscosite moleculaire ou une hyper-viscosite) montrent que lorsque le nombre de reynolds est superieur a une valeur critique, un transfert inverse intense en k 3 domine inevitablement les grandes echelles d'energie. On assiste alors a une forte croissance temporelle des grandes echelles de pression. Lorsque le transfert inverse de pression est suffisamment intense, la variance de pression augmente au cours du temps. Les statistiques de pression a grandes echelles sont sensiblement influencees par les non-gaussianites resultant de l'emergence des structures coherentes bidimensionnelles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 162 p.
  • Annexes : 140 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.