Etude de la pth comme cible antibacterienne et de la dissociation tardive des peptidyl-arnt au cours de la traduction

par JEANNE NENEZ

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de RICHARD BUCKINGHAM.

Soutenue en 2000

à l'INAPG .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Lors de la synthese proteique, les peptidyl-arnt se dissocient prematurement du ribosome, avant l'etape de la terminaison classique. Une enzyme essentielle, la peptidyl-arnt hydrolase (pth) permet ensuite le recyclage indispensable de l'arnt. En effet, un niveau insuffisant de pth cause une rapide carence en arnt (en particulier l'arnt l y s), l'arret de la synthese proteique et la mort de la bacterie. Plusieurs caracteristiques de la pth font qu'elle pourrait etre une cible efficace d'antibacteriens : c'est une enzyme essentielle chez e. Coli qui intervient dans un mecanisme crucial de la vie cellulaire. Nous avons par ailleurs montre, que l'inactivation maximale de la pth dans une souche de e. Coli conduit a un taux de reversion extremement bas. De meme, lorsque la quantite de pth disponible est juste limitante pour la croissance, le taux de reversion eleve, associe a ces conditions, est dependant de la presence de l'allele pth. Il s'agit en effet d'une duplication chromosomique frequente autour du locus pth. Nous avons egalement verifie que le gene homologue chez bacillus subtilis, code une proteine essentielle, capable de complementer une mutation dans e. Coli. Enfin, saccharomyces cerevisiae a ete etudie comme modele eucaryote, nous avons montre que cette fois le gene homologue a pth n'est pas essentiel, suggerant comme decrit dans la litterature, qu'un autre mecanisme permet le recyclage des peptidyl-arnt chez ces organismes. Tous ces resultats ont contribue a confirmer la pth comme cible antibacterienne prometteuse. Par la suite, nous avons montre la sequestration d'arnt au cours de la traduction des derniers codons d'une proteine modele, en condition limitante de pth. Deux mecanismes pourraient expliquer ce phenomene

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 261 p.
  • Annexes : 307 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.