Evolution saisonniere de populations d'oidium de l'orge (blumeria graminis f. Sp. Hordei) face aux resistances des varietes d'orges d'hiver et de printemps

par LYDIA BOUSSET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de CLAUDE DE VALLAVIEILLE POPE.

Soutenue en 2000

à l'INAPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une situation inhabituelle ayant ete observee en france dans les populations d'oidium de l'orge, nous avons realise une etude de la dynamique des pathotypes pour comprendre comment une telle situation pouvait s'etablir. Dans un premier temps, nous avons identifie les periodes propices a l'evolution des frequences de pathotypes au cours du cycle annuel du champignon a l'echelle de la parcelle. A l'aide d'inoculations artificielles successives decalees de deux generations, nous avons montre que la date d'arrivee de l'inoculum sur la parcelle est determinante pour la frequence resultante des pathotypes. Un effet de l'isolat utilise sur la frequence resultante du pathotype a egalement ete detecte, et il sera necessaire d'approfondir ce resultat. En comparant des echantillons de la population aerienne locale et des echantillons de populations parcellaires, nous avons montre que les caracteristiques des populations parcellaires etablies sur des varietes de printemps (comportant des genes de resistance efficaces contre une partie de la population d'oidium) dependent de la composition de la sous population compatible (virulente). L'initiation des epidemies a partir d'un faible nombre d'individus constituant l'inoculum primaire (effet bottleneck) n'a pas influence la composition des populations parcellaires. En comparant des echantillons successifs preleves sur orges d'hiver et de printemps, nous avons montre la stabilite de la composition des populations pendant l'epidemie asexuee, et nous n'avons pas mis en evidence de differenciation des populations parcellaires. Au contraire, l'ete est une phase d'evolution de la frequence des pathotypes. D'une part, nous avons confirme que la diversite en pathotypes est plus elevee dans les populations issues d'ascospores sexuees que dans les populations des conidies asexuees avant l'ete. Cependant, nous avons egalement montre qu'un pathotype dominant pouvait le rester, meme a travers la reproduction sexuee, a condition que les deux types sexuels soient presents au sein du pathotype. D'autre part, nous avons montre que la population presente sur la culture avant l'ete influence la population presente sur les repousses. Cependant, nous avons revele la tres forte variabilite des frequences. En particulier, les frequences des pathotypes ne sont correlees de maniere simple a aucune des trois populations source potentielle etudiee. Dans un second temps, nous nous sommes interesses a l'evolution des populations aeriennes d'une saison culturale a la suivante. L'analyse de donnees sur des populations aeriennes d'oidium issues de quatre regions aux situations culturales contrastees, associees a des simulations, a permis de mettre en evidence l'importance du choix de l'assortiment varietal mais aussi de la composition initiale de la population pathogene sur la dynamique des isolats incapables d'infecter (avirulents sur) les orges de printemps. D'apres les simulations realisees, une adaptation differentielle de ces isolats n'est pas indispensable a leur augmentation en frequence. Par contre, les pressions de selection exercees par les orges d'hiver, et l'existence de desequilibre de liaison entre alleles de virulence sont importantes. Les questions auxquelles nos interpretations se heurtent concernent le regime de reproduction des individus et les flux de spores entre les parcelles, en particulier cours de la survie estivale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 122 p.
  • Annexes : 148 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ST081269
  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.