Esika et pratiques rituelles chez les Mahongwè du Gabon

par Léa Zame Avezo'o

Thèse de doctorat en Études africaines. Littérature orale

Sous la direction de Jean Derive.

Soutenue en 2000

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    Cette thèse se propose de cerner les rapports entre les récits mythiques (ésika) et les pratiques rituelles chez les Mahongwè du Gabon en se fondant sur la recherche des différentes modalités de restitution des rites et en examinant les diverses fonctions remplies par le genre narratif ésika. Le travail s'appuie sur un corpus de 114 textes dont 12 sont sélectionnés pour l'analyse et présentés dans une version intégrale. Une première partie introduit à la connaissance de la société mahongwè, de ses pratiques rituelles, et surtout de son patrimoine verbal auquel s'intègre l'ésika qui fait l'objet de l'étude. La deuxième partie précise la définition de ce genre et met en place les principes méthodologiques employés dans l'analyse du corpus sélectionné. Menées selon une démarche ethnolinguistique, les 12 analyses individuelles montrent que les ésika évoquent des valeurs et des symboles liés aux pratiques rituelles. La synthèse de ces analyses inventorie les pratiques rituelles restituées et révèle deux modes de restitution des rites : la restitution symbolique procédant par analogie, et la restitution directe de type mimétique ; Au cours de l'analyse, il ressort que les ésika assurent une fonction d'interprétation soit dans un sens social, soit dans un sens métaphysique. Sous l'action des mutations actuelles, les ésika tendent à jouer un rôle de substitution du rite, à être un instrument de construction identitaire, et à devenir le lieu où la société investit ses valeurs.

  • Titre traduit

    The esika and rituals of the Mahongwe of Gabon


  • Résumé

    The aim of this thesis is to analyze the relationship between the mythical narrative text genre 'esika' and actual ritual practices for the ethnic group Mahongwe of Gabon. The study will proceed along two lines ; the first involves research into the ways that ritual practices are represented in texts ; the second involves looking at the various filled by this particular genre of narrative texts. The work is based on a corpus of 114 narrative texts of which 12 are selected for detailed presentation and analysis. The first section provides an overview Mahongwe society and ritual practice. Particular emphasis is placed on the role of the oral narrative genre esika in traditional Mahongwe culture. The second section clarifies the structural characteristics of this genre of oral literature and lays out the methodological assumptions and principles that will be employed in the textual analyses. Following an essentially ethnolinguistic approach, the 12 textual analyses together show that the esika stories systematically evoke values and symbols which are drawn from cultural rites. The synthesis of these analyses provides an inventory of ritual practices and reveals two primary modes of ritual representation in the stories. The first is symbolic representation proceeding by analogy and the second is direct representation involving imitation. In the course of the study, it becomes clear that the esika stories have a primary function of facilitating the interpretation of Mahongwe ritual practices either in a social or metaphysical sense. Today, under pressure from social change, the esika stories tend to play a role of substituting for the rites themselves, to be an instrument of identity construction, and to become the place where society elaborates its value system.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (639 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 294-305

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.311
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.312
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.311
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.312
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.