Population, croissance économique et changement climatique : le rôle sur la prospective dans la prise de décision en matière de lutte contre l'effet de serre

par Aicha Ouharon

Thèse de doctorat en Sciences économiques. Démographie économique

Sous la direction de Didier Blanchet.

Soutenue en 2000

à Paris, Institut d'études politiques .

  • Titre traduit

    Population, economic growth, and climate change : the role of the prospective in the mitigation of climate change decision making process


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous attachons à répondre à la question suivante : comment représenter et intégrer la population dans la prise de décision en matière de lutte contre de l'effet de serre ? Compte tenu du caractère incertain et controverse du problème, nous proposons d'utiliser la prospective pour répondre à la question posée. Pour cela, nous construisons un jeu de scénarios, à partir d'un ensemble d'hypothèses cohérent, qui reprennent les éléments des principales thèses de��mo-économiques en présence. On montre que la manière de représenter la population joue un rôle important dans les débats qui sont au cœur des négociations de lutte contre l'effet de serre : (a) les trajectoires des émissions de CO divergent d'une manière significative selon les différentes visions en compétition de la relation entre population et environnement global, (b) le calcul des contributions relatives de la population et du PIB aux émissions de CO confirme que le choix d'une règle de répartition des droits d'émission (sur la base de la population ou du PIB) n'aura pas le même impact dans toutes les régions, celles-ci traversant des phases de transition démo-économique différentes. Un choix de répartition des droits d'émission basée sur la population avantage les régions en développement, au contraire une allocation des droits fondée sur le PIB favorise plutôt les régions développes. (c) la croissance démographique impose une contrainte supplémentaire à la thèse attentiste dans l'action de réduction des émissions. La dynamique démographique, au niveau global et en particulier au niveau régional, suggère, au nom du principe de précaution, que l'on baisse à court terme les émissions d'une manière importante.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (246 f)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 258 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 477
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.