Des citoyens "non nationaux" pour des espaces démultipliés : organisation collective, interaction sociale et participation politique des immigrés en Espagne et en Italie

par Gaia Lucilla Danese

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Bertrand Badie.

Soutenue en 2000

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Cette recherche examine les formes d'organisation collective des Marocains, des Philippins et des Sénégalais en Espagne et en Italie, et fournit un modèle d'analyse général de la façon dont les "nouveaux immigrés" s'organisent pour interagir avec les sociétés des pays d'immigration récente (en particulier leur participation politique et sociale et la représentation de leurs intérêts), au sein d'un espace politique désormais démultiplié aussi bien au niveau infra-national que supra-national. Elle cherche à montrer le poids des facteurs internationaux sur les processus d'interaction étudiés et tient pleinement compte de la dimension transnationale de l'action sociale des migrants. Elle réalise également une première évaluation des conséquences d'un type d'interaction spécifique - fonctionnelle ou pas - pour des sociétés d'accueil dont le système politique se dit démocratique. A partir d'une vaste recherche empirique qui permet de dresser un tableau comparatif de l'immigration dans les deux pays et d'un choix méthodologique original, l'analyse des répertoires d'organisation collective formels et informels adoptés par les immigrés est construite sur la base de l'interaction continue de deux variables-clefs : le "contexte" du système politique et économique démultiplié au sein duquel les acteurs immigrés évoluent, et le "savoir-faire" qui leur est propre et qui constitue leur "boite à outils" culturelle. Ce travail offre donc à la fois une analyse synthétique des caractéristiques des systèmes politiques et économiques italien et espagnol et de leur "modèle d'intégration nationale" ; une illustration de leurs "modèles d'incorporation" des immigrés, et donc aussi des politiques d'intégration que leur administration poursuit ; une étude des possibilités de participation et de représentation offertes aux immigrés au niveau de l'Union européenne, et une analyse du "bagage culturel traditionnel" des immigrés, qui y puisent des types d'organisation et d'action sociale.

  • Titre traduit

    Non-national citizens of multiple spaces : migrants' collective organisation, social interaction and political participation in Italy and Spain


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (718 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 467-1
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 467-2
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.