L'analyse economique de la politique cinematographique francaise

par EMMANUEL COCQ

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de PATRICK A MIESSERLIN.

Soutenue en 2000

à l'INSTITUT D'ETUDES POLITIQUES PARIS .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Depuis le milieu des annees 80, la france, sur la question de la liberalisation du secteur audiovisuel, n'a cesse de defendre une position protectionniste. Son succes le plus marquant fut d'obtenir l'exemption du secteur culturel de l'application des principes du gatt. Malgre cette clause, le secteur audiovisuel et les industries culturelles rentrent dans le champs de competence du gats. Ainsi, comme toutes les exemptions acceptees a la fin de l'uruguay round, l'exception culturelle s'eteindra en 2005. A cette echeance, l'europe disposera de deux possibilites. La premiere consisterait a demander la reconduction de cette clause pour une periode de 10 ans. La seconde serait d'integrer l'audiovisuel dans le programme des negociations du prochain cycle de l'omc. Un bilan des politiques cinematographiques des pays europeens s'impose donc. D'une part, il constitue le prealable a partir duquel l'europe devra definir sa strategie. D'autre part, dans le cas d'une introduction de l'audiovisuel dans les negociations de l'omc, la liberalisation du secteur pronee par l'europe devra se structurer au regard de ses resultats. Notre travail est, a la lumiere de l'analyse economique, d'effectuer cebilan pour la politique cinematographique francaise. Nos trois premiers chapitres permettent de preciser la position de la filiere cinematographique au sein du secteur audiovisuel. Ils analysent la responsabilite de l'ouverture a la concurrence du paysage audiovisuel sur la crise de la frequentation cinematographique survenue en 1986. Nos chapitres iv, v, vi constituent le coeur de notre analyse. Le chapitre iv, tout en determinant les objectifs legitimes par la theorie economique qui devraient structurer la politique francaise, formule une analyse de la reglementation posant les relations entre la filiere cinematographique et le secteur televisuel. Les chapitres v et vi proposent une evaluation des aides a la production pour le premier et des aides a l'exploitation pour le second.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 453 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 237 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 461
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.