L'Europe en citoyenneté : jeunes français et britaniques dans le processus de légitimation de l'Union européenne

par Céline Belot

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Bernard Denni.

Soutenue en 2000

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    Cette thèse entend contribuer à la compréhension de la participation des citoyens au processus de legitimation de l'Union européenne. Elle propose d'abord une réflexion sur la manière dont a été jusqu'à présent instrumentalisée la question du caractère légitime de l'Union européenne par les acteurs communautaires dans leurs tentatives pour faire triompher telle ou telle lecture du processus d'intégration européenne. A l'aune des changements intervenus depuis le milieu des années 1980 sur le plan des institutions communautaires, de l'opinion publique européenne et des théories de l'intégration, la thèse invite à reconside��rer la légitimité de l'Union sous un angle moins institutionnel en accordant un intérêt particulier au rôle joué par les citoyens dans ce système politique. Elle entend ainsi montrer que les citoyens participent à la définition de ce système politique en mobilisant différents types de référents pour envisager leur appartenance ou non à l'Europe. A travers l'analyse d'entretiens qualitatifs réalisés auprès de jeunes français et britanniques, la thèse analyse les processus affectifs et cognitifs à travers lesquels les citoyens se saisissent de l'Union, et distingue l'apport respectif (central ou périphérique) des affects, cognitions, valeurs et images aux attitudes des citoyens à l'égard de l'Europe. Elle s'intéresse en particulier aux différences entre opinions nationales et montre que les citoyens participent avant tout à ce processus de légitimation à travers les demandes qu'ils formulent à l'égard de l'Union, lesquelles découlent de représentations sociales nationales relatives à l'ordre international et à l'identité stato-nationale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(802 p.)
  • Notes : Reproduction autorisée

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/2000/44
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque de l'UFR de Science politique.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1091-2000-48
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.