Habiter la ville et la montagne : essai de géographie phénoménologique sur les relations des habitants au lieu, à l'espace et au territoire (exemple de Grenoble et Chambéry).

par André-Frédéric Hoyaux

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Bernard Debarbieux.

Soutenue en 2000

à Grenoble 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these de geographie phenomenologique a eu pour objectif de montrer que tous les actes des habitants resultent d'une construction territoriale qui se resume en une dialectique de mise a proximite versus mise a distance du monde, et que cette construction ne decoule pas uniquement d'influx provenant du contexte environnemental ou d'habitus socio-spatiaux et/ou culturels, mais aussi de l'intentionnalite de chaque habitant. Pour atteindre a cette realite construite, il est utile de realiser des doubles entretiens, car si le chercheur peut apprehender la construction territoriale de l'habitant en analysant ses pratiques et ses discours, il ne peut interpreter valablement cette construction s'il fait abstraction de la grille symbolique et rhetorique qui en genere la production. Il doit donc proceder de facon hermeneutique a un double temps de recueil des donnees, et a un double temps d'analyse, l'un qui procede a l'interpretation des significations, l'autre qui tente de comprendre en vue de quoi et selon quel(s) systeme(s) de valeurs ces significations sont produites. En permettant a l'habitant de creer le sens de sa production semantique sur le monde, on aboutit au decloisonnement des categories de la pensee geographique. Il en decoule l'idee que ce monde n'est fait ni de territoires institutionnels ou naturels qui predeterminent les relations au monde de l'habitant ni de poupees gigognes qui s'emboiteraient les unes dans les autres de l'ici connu au vaste monde insondable. Au contraire, le territoire est ouvert a la realite de l'habitant qui rapproche de lui certains lieux, certaines personnes ou certains souvenirs lointains et celle qui en eloigne d'autres pourtant proches. Ce processus de mise a proximite versus mise a distance remplace les donnees du contexte dans lequel vit l'habitant par un territoire multidimensionnel dans lequel il existe phenomenologiquement a partir des lieux ou se projettent de facon significative ses interets et ses preoccupations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 765 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 911 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de géographie alpine. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2000 HOY

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 1948
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.