Etude par electrogravimetrie des depots en sous potentiel de thallium, de plomb et de cadmium sur electrode d'or

par ANTONIO MONTES ROJAS

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de JACQUES BOUTEILLON.

Soutenue en 2000

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le depot en sous potentiel du thallium, du plomb et du cadmium a ete etudie en couplant l'analyse voltamperometrique a des mesures microgravimetriques a l'aide d'une microbalance a quartz. Les etudes ont ete menees sur l'electrode d'or de la microbalance ; une fois reconstruite electrochimiquement, cette surface presente une signature electrochimique proche d'une surface monocristalline (111). Au dessus du potentiel d'equilibre, l'adsorption/desorption du thallium en milieu perchlorique montre un caractere reversible alors que la desorption du plomb sur la meme surface s'avere plus difficile comparativement. Le plomb forme une phase alliee avec l'or au dessous du potentiel d'equilibre. Dans les deux cas, le depot en sous potentiel obeit a un mecanisme d'adsorption sans etape de cristallisation et conduit au transfert total de charges des cations adsorbes. Le cadmium se depose quant a lui en sous potentiel sur l'or avec formation d'alliage avec le substrat. La presence d'anions so 4 2 dans la solution electrolytique ne modifie que tres legerement les isothermes d'adsorption meme s'il apparait que les sulfates s'adsorbent sur la couche metallique deposee. L'anion cl presente une adsorption tres forte sur l'or et bloque les sites d'adsorption des ions metalliques. Enfin, a concentration egale, la co-electrosorption du plomb et du thallium montre une interaction plomb-or beaucoup plus forte que celle thallium-or. La variation de la concentration en plomb permet de modifier la teneur de la couche metallique pour autant que la formation de l'alliage pb-au soit evite.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 199 p.
  • Annexes : 150 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.