Identification de l'hpp oxydase d'arthrobacter globiformis et de la 4-hpa 1-hydroxylase de pseudomonas acidovorans etude du metabolisme de la tyrosine par des cellules vegetales en utilisant la 1 3c-rmn

par OLIVIER ZINK

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Richard Bligny.

Soutenue en 2000

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Pour obtenir des plantes resistantes aux inhibiteurs de l'hydroxyphenylpyruvate dioxygenase (hppd), nous avons souhaite construire une voie metabolique contournant l'hppd en introduisant les genes codant l'hydroxyphenylpyruvate oxydase (hppo) et la 4-hydroxyphenylacetate 1-hydroxylase. Nous decrivons ici l'identification de trois genes bacteriens codant ces deux activites enzymatiques. - le gene hppo, identifie chez arthrobacter globiformis, code l'hppo (e. C. 1. 2. 3. -) qui catalyse l'oxydation du 4-hydroxyphenylpyruvate en 4-hydroxyphenylacetate (4-hpa). C'est la premiere fois que la proteine est purifiee et le gene identifie. - les gene hpah et hpac, identifies chez p. Acidovorans, codent respectivement les proteines hpah et hpac. La combinaison de ces deux proteines produit l'activite enzymatique 4-hydroxyphenylacetate 1-hydroxylase (e. C. 1. 14. 13. 18). L'hpah convertirait le 4-hpa en un metabolite non encore identifie. Ce metabolite serait ensuite convertit en homogentisate par l'hpac. Enfin, nous avons acquis des informations sur le metabolisme de la tyrosine par des cellules vegetales en utilisant la rmn du carbone-13. Nous avons mis en evidence un transporteur de tyrosine localise sur le plasmalemme des cellules d'acer en culture. C'est la premiere fois qu'un transporteur a haute affinite (15 m ; ph 6,2) presentant un ph optimum alcalin (ph 7,0 a 7,8) est caracterise. Nous avons aussi demontre que la tyrosine s'accumule dans la vacuole, apres une phase de latence. Le metabolisme de la tyrosine est etudie dans les cellules d'acer et d'arabidopsis. Le 4-hpa semble identifie comme provenant de la tyrosine seulement dans les cellules d'arabidopsis. Au vue des resultats obtenus, l'analyse par 1 3c-rmn devrait pouvoir etre utilisee pour evaluer les plantes transgeniques obtenues apres introduction des trois genes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 195 p.
  • Annexes : 235 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.